L’heure du conte…

Il était une fois, une vieille dame qui devait marcher tous les matins jusqu’au petit ruisseau au fond de la vallée pour y puiser son eau pour la journée. Elle portait avec elle ses deux seaux qu’elle remplissaient à ras bord pour les ramener avec peine jusqu’à sa chaumière.

L’un des seaux était neuf, parfaitement opérationnel et robuste pour transporter sa quantité d’eau quotidienne. Le second était très vieux, instable et plein de petites fissures qui laissaient échapper l’eau à chaque pas de le vieille femme.

Un jour, sur le chemin menant à la rivière, le vieux seau _ qui se sentait honteux, faible et impuissant _ dit à la vieille femme: « Je veux que tu saches que je laisse échapper chaque jour de nombreuses de gouttes de cette eau que tu peines à ramener depuis toutes ces années. Je suis tellement désolé de toutes ces fissures qui rendent ta tâche si difficile chaque jour. Je comprendrai que tu veuilles m’abandonner là pour trouver un meilleur seau que moi! ».

snappa-1455150636La vieille femme souris: « Tu penses vraiment que je n’avais pas remarqué tes fissures durant tout ce temps? » demanda-t-elle. « Regarde toutes ces jolies fleurs qui parsèment le chemin de ma chaumière au ruisseau. J’ai planté ces graines, mais chaque matin c’est toi qui les arrosent de ton eau fraiche. »

Notre façon de voir la vie, notre manière d’être au travail, dans nos relations avec notre famille et nos amis dépend uniquement du regard que nous portons sur nous-même, sur nos fissures, sur nos faiblesses. Parce que nous avons tous nos fissures!

Mais ces fissures sont-elles vraiment si insurmontables, nous empêchent-elles vraiment de vivre nos expériences et d’être apprécié des gens que nous rencontrons?

Ou ces fissures arrosent-elles un chemin de fleurs que nous n’avons même jamais pris le temps de regarder et d’apprécier?

IMG_5095

Choisissez de regarder les fleurs que vous semez sur votre passage, regardez comment vos « fissures » font de vous la personne que vous êtes et combien vous êtes important pour les gens qui vous entourent.

Apprenez seulement à appréciez qui vous êtes _ et profitez de la vie qui vous est offerte.

 

D’après un article de Marc Chernoff.

                                                                           ©Aniram

Envie de t'exprimer?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s