Vivre sa vie comme dans un film!

 Tout le monde aime les films, et chacun a un jour espéré que sa vie serait «comme au cinéma» : avec le parfait zoom sur un moment clé, la musique pour booster l’émotion dramatique ou encore ce ralenti dont on a tous rêvé en passant les portes du collège le jour où on porte cette nouvelle paire de chaussure qui nous rend si incroyable – vous voyez cette scène dont je veux parler ?!

cameraLe cinéma a ce fabuleux pouvoir de mettre en avant les moments importants, de mettre l’emphase sur ce qui compte vraiment et nous transporte dans des moments de liesse totale… Imaginez que nous vivions notre vie, comme dans un film. Imaginez que vous soyez le héros de ce film qu’est votre vie. Vous avez tous les droits, parce que, surprise! vous êtes aussi le réalisateur : musique de fond, ralenti, voix off, fondu enchaîné, point de vue, rotation de la camera… c’est vous qui décidez !

Nous passons notre temps à chercher des solutions pour chaque jour, gagner en productivité et rendre les choses plus faciles dans notre quotidien ; mais nous oublions l’outil le plus puissant que nous possédons tous, notre IMAGINATION. Plus nous vieillissons et moins nous savons nous amuser. Nous perdons notre ouverture d’esprit, notre envie de folie, nous laissons de côté ce qui nous excite, nous amuse, nous donne envie de rire, notre monde imaginaire dans lequel nous pouvions passer des heures, enfant.

Les films ont le pouvoir de nous ramener à nos sentiments profonds, ils nous permettent de laisser notre mental à la porte et de laisser s’exprimer l’enfant qui est en nous. Alors on vibre, et cette sensation dure alors que le générique de fin défile sous nos yeux. D’ailleurs, est-ce que vous aussi vous regarder le générique jusqu’à la fin ?! J’ai absolument besoin de ce moment de transition pour émerger et seulement ensuite, retrouver la réalité. Allez expliquer ça à l’Homme qui saute de son fauteuil à peine l’écran noir et le mot FIN apparu ! Sacrilège !

On veut tous revivre la magie du cinéma. On veut tous (toutes) vivre des romances, de l’aventure et donner un peu de cette magie à notre vie banale. Vous pouvez le faire, really ! À condition d’être prêt à vous amuser. Recommencez à jouer, peut importe que vous soyez « adulte ». C’est prouvé, jouer a des effets positifs sur notre attitude et boost la productivité, alors, qu’avons-nous à perdre ?

1/ Moi, ma vie, mon œuvre

Pour commencer, vous devez faire preuve de confiance en vous. Ah ouai, pas facile hein ?! Il vous faut croire, non, être persuadé que VOTRE vie vaut la peine d’être adaptée au cinéma. Votre vie est exceptionnelle et mérite une adaptation sur grand écran. L’important est de vous en persuader, c’est tout. N’oubliez pas, vous êtes le réalisateur ainsi que le héros, c’est entre vous et vous que cela se passe. Si vous voulez, vous pouvez _ votre imagination est là pour ça.

Le personnage principal d’un film vit toujours des moments extraordinaires, il s’en sort toujours et sait faire face à toutes les situations, même les plus difficile, envers et contre tous. Il y a toujours un Happy end. Et quand bien même la fin n’est pas heureuse (pensons par exemple à Titanic ou encore Mummy _ oui je sais, il y a un fossé entre ces deux styles de film ! Je m’adapte à mon lectorat, je suis comme ça ☺). Donc, je disais, quand bien même la fin n’est pas heureuse, le film nous a toujours amené à regarder le héros avec compassion et à comprendre ce qui l’a poussé à agir ainsi.

scriptUn bon film est imprévisible, il joue avec l’effet de surprise – tout comme la vie est ponctuée de surprise (et oui, La vie n’est pas un long fleuve tranquille). Alors quand quelque chose de désagréable vous arrive, confortez-vous en vous disant que c’est écrit dans le scénario et qu’en bon acteur que vous êtes, vous devez suivre le script à la lettre. Vous serez surpris de voir combien il est alors facile de dédramatiser la situation et de prendre le recul nécessaire sur ce qui vient de se passer. Vous avez été nul en meeting face à votre plus gros client ? C’est pas grave, Will Smith dans À la recherche du bonheur se pointe à son entretien pour décrocher le poste de ses rêves, trempé de sueur et taché de peinture. Il s’en est sorti non ? Alors !  Comme Will Smith, suivez le texte et faites vivre à votre héros, vous-même, des situations parfois difficiles qui vous feront évoluer vers des jours meilleurs.

 

2/ La star, c’est moi

zoomLa star du film se comporte toujours avec beaucoup d’aplomb, elle sait ce qu’elle doit faire. Le héros c’est vous, agissez comme tel. Portez attention à la façon dont vous bougez, la manière d’occuper l’espace, de regarder les gens, et aussi d’interagir avec les autres. Vous avez l’habitude de rester discret et de ne pas vous faire remarquer en réunion. Mais, c’est VOTRE film. Vous connaissez parfaitement votre texte, parce que vous avez écrit le script. Personne ne vous dira que vous avez oublié une ligne, alors parlez avec assurance. Et imaginez que la caméra fait un contre-plongée pour vous donner plus de grandeur encore, puis qu’elle balaye la salle pour découvrir les visages attentifs de vos collègues qui boivent vos paroles (visualisez la scène où Hugh Grant remet en place le président américain devant les journalistes dans le film Love Actually). Et si cela ne se passe pas aussi bien que prévu, inutile de vous refaire la scène de ce qui vient se passer, cela  ne sert à rien, c’est fait. Si vous avez eu l’air ridicule, vous avez simplement joué une scène d’une comédie, telle Bridget Jones qui n’arrive pas à ouvrir son micro et se ridiculise devant ses collègues. Parfois les choses ne se passent pas comme vous le souhaitez et c’est correct. Riez de cette scène, vous l’avez bien réussie.

 

3/ De l’importance de la bande son

Maintenant, le plus important à mon sens, le choix de la musique, la bande son de votre film. La musique qui accompagne votre héros, met l’emphase sur les moments forts, et crée en vous une émotion sans pareil.

Pensez à vos musiques préférées, celle que vous avez aimé dans un film, une scène qui vous a marqué … il s’agit de VOTRE bande son, celle du film de votre vie. Créez votre liste de musique pour vous accompagner dans votre routine du matin, celle que vous écoutez dans le métro, celle que vous entendez quand vous vous apprêtez à présenter un gros projet à votre boss… Ajoutez de la magie, colorez vos émotions et laissez vous transporter, même par cette musique triste qui vous aide à passer un moment difficile et vous fait monter les larmes aux yeux, c’est correct. C’est votre film, laissez le héros pleurer, c’est aussi dans le script, et ça demande la plus belle musique. N’ayez pas peur d’aller dans le dramatique si l’occasion se présente. Les meilleurs films sont ceux qui nous font vivre de grandes émotions !

La coach Isabelle Fontaine fait un test étonnant lors de ses bootcamps : elle passe la musique de Braveheart et demande au public de lever la main lorsque le héros, Mel Gibson embrasse la princesse, Sophie Marceau. Et je vous assure, que tout le monde lève la main pile au bon moment (min 2:43), juste en écoutant le rythme de la musique reprendre de plus belle. Magique !

La musique a le pouvoir d’envoyer balader la monotonie d’un quotidien. Prenez l’exemple d’une tâche routinière au travail où vous devez plancher sur un dossier en urgence ou mieux encore, écrire un énième compte-rendu de réunion. Le montage d’un film permet de rendre la scène plus attrayante. Imaginez la caméra pointée sur vous (le héros) devant votre ordinateur, un zoom sur l’horloge. Puis une scène accélérée où on vous voit taper avec frénésie sur votre clavier, puis zoom sur l’horloge, puis vous de nouveau, toujours à fond sur votre clavier, répondant au téléphone, et retour en accéléré sur vos mains qui courent sur le clavier, imperturbable pour finir par une scène où vous rendez votre rapport tout sourire, dans le bureau de votre patron – et coupez! Et tout cela sur un fond de musique effrénée, la musique de Rocky par exemple ?! Alors, ce n’est pas mieux comme ça ? Vous devez faire cette tâche, alors faites-la en vous amusant.

L’intérêt de toute cette mise en scène est de passer au travers des expériences de la vie et continuer à avancer, toujours. Que les choses aient bien ou mal été, peu importe ce qui est arrivé, mettez ces scènes « dans la boite » et allez de l’avant. Show must go on ! Aucun film n’est constitué d’une seule et unique scène montrant le héros désemparé et abattu, ou encore,  avec un sourire béat à compter sa liasse de billets, l’histoire de se résume pas à cela.Suivant. Quelle est la suite de l’histoire ? Cela dépend de vous.

 

4/ L’art de la DRAMATISATION

Autre élément important, la dramatisation. Dans les films, les faits sont toujours portés à leur maximum, tout est exagéré! Réapprenez à vous racontez des histoires avec pour objet principal, un élément de votre quotidien. Exemple :

  • Si vous ne passez pas récupérer votre veste chez le pressing ce soir alors vous ne trouverez jamais la lettre que vous aviez rangé dans la poche intérieure de votre doublure, et vous passerez à côté de la révélation d’un secret de famille contenu dans cette lettre écrite par votre grand-père avant de mourir.
  • Si vous de sortez pas les sacs d’épicerie de votre coffre de voiture alors les zombies pourraient être attirés par l’odeur et dévasté votre voiture, puis votre maison et dévorer votre chat! L’angoisse! La musique de Requiem for a dream me semble tout indiquée pour cette scène.

Peu importe que vos histoires aient du sens ou non, c’est votre histoire. Personne n’est dans votre tête pendant que vous faites votre footing en prévision d’une attaque de zombies lors de la prochaine lune. Ayez du FUN. C’est votre film, c’est votre vie. Rappelez-vous quand vous étiez enfant et que vous évitiez de marcher sur les bandes blanches en traversant la rue sinon, le pire allait vous arrivez. Est-ce que c’était excitant ? Oh que oui !

 

5/ Ne négligez pas le casting

Un élément au combien important doit également être pris en compte pour que votre film soit réussi : le casting. Tout héros est entouré d’amis qui vont l’aider à mener à bien ses projets. Commencez par penser aux personnes importantes dans votre vie. La plupart du temps, quand le héros peine à traverser une situation difficile, c’est qu’il oublie de demander de l’aide aux gens qui l’entourent. Réfléchissez à qui vous décerneriez l’Oscar du meilleur second rôle dans votre vie et remerciez-les, ce sont eux qui vous supportent dans votre quotidien.

Maintenant vous savez tout! À vous de mettre en scène le film de votre vie _ et ACTION!

Quelques extraits de ma bande son personnelle:

Pour ma routine matinale, j’ai choisi la première scène du film Le diable s’habille en Prada.

Pour mes trajets en voiture en plein trafic : Pulp Fiction

Pour mes moments de remise en question, j’imagine la scène sur fond de la musique du film Truman Show

Pour les jours où le climat est tendu lors d’un meeting et que je dois présenter un dossier qui ne ravie pas l’assemblé : Esprit rebelle

 

À vous de jouer, et bon cinéma !

Envie de t'exprimer?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s