Mariage et conte de fées!

Sur le faire-part, on pouvait lire « Stefy & Jarel vont se marier et avoir beaucoup d’enfants » _ ca commençait déjà comme un conte de fée.

Samedi 21 mai, Jarel et Stefany se sont mariés…sur un pont couvert. Un endroit magique, tout droit sorti d’un film.

Un pont entre deux rives, un pont qui relie deux mondes, deux personnes  _ quelle jolie histoire commence ici !

 

D’abord une allée, encadrée de bancs bien alignés. Des lanternes au bout de chacun pour annoncer l’endroit où passeront les mariés.

IMG_6383

Quelques canapés anciens, un fauteuil confortable, des chaises dépareillées donnent le ton pour ce décor authentique, champêtre et romantique. En guise d’hôtel,  un tonneau en bois qui trône devant d’anciennes portes en bois dépareillées. C’est le parrain du marié qui célébrera les noces _ tout est parfait pour ce moment unique.

Le marié suivi des garçons d’honneur fait son entrée, les parents fiers et élégants, puis la mariée escortée de ses demoiselles. Le temps s’arrête…le silence se fait dans l’assemblée.

 

À  l’intérieur, de grandes tables en bois, le décor est chaleureux, conviviale et authentiques, comme eux !

Un chemin de table en toile de jute traverse chaque table avec en son centre un tronçon de bois sur lequel sont disposés une veille bouteille en verre vert menthe avec le numéro de la table, un pot maçon et son bouquet romantique et une lanterne. Sur chaque table, un pot de basilic frais et sur les pots en zinc, une jolie citation.

 

Il y a des guirlandes lumineuses accrochées aux poutres, un bar monté de toute pièce et une corde brute où pendent quelques photos.

Un groupe déchainé joue les « tunes » préférées des invités, les mariés entrent en piste pour une première danse en tant que Mari et Femme.

Déjà l’heure du dessert, maison ! Une ribambelle de pots maçon, une multitude de petits  gâteaux laissent indécis les invités : s’mores, chocolat Ferrero, pouding chômeur, brownies, tarte au citron… Mummm !

 

À l’extérieur, une fois la nuit tombée, un grand feu nous attend et quelques couvertures pour réchauffer les plus frileux. C’est le moment de se rassembler pour griller nos marshmallows au bout d’une branche et se régaler de s’mores : deux petits biscuits au chocolat viennent emprisonner le marshmallow fondant…

Et pour conclure sur cette journée féerique, les mariés ne nous ont pas menti, un petit ventre arrondi annonce un nouvel arrivant…

Et ils vécurent heureux jusqu’à la nuit des temps.

 

© photos Romain Duguay

Envie de t'exprimer?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s