Gwyneth Pas’trop

Moi (presque) végétarienne, (de plus en plus) éco-responsable et  (très) sensible aux composantes des produits autant alimentaire que  santé… qui l’eut cru !

Avec une entrée sur le marché du travail en tant qu’attachée presse mode, j’avais développé dans le début de ma 20taine, une aversion pour tous les « indispensables » de la mode dictés par les magazines. Avec 6 mois d’avance sur les collections dû à mon métier, je possédais plus de vestes, sacs, chaussures, pantalons, manteaux, robes, jupes, chapeaux, ceintures, foulards, boucle d’oreilles, rouge à lèvres, lingeries,  parfums…que le nombre de jours contenu dans une seule année ! Autant vous dire que la notion d’achat responsable était tout à fait étrangère pour moi, remplacée par celle d’acheteuse compulsive.

Et puis, il y a eu Montréal et sa douce qualité de vie, une ville à dimension humaine dans laquelle il a été facile de se laisser couler. Tellement simple d’adhérer à son rythme tranquille que sans m’en apercevoir, petit à petit, ma façon de consommer a elle aussi changé _ ou  devrais-je dire, ralentie, et donc évolué. Évidemment, quitter Paris et ce métier au cœur de la consommation artificielle pour Montréal où la sollicitation est quasi inexistante (moins de presse, moins d’enseignes de mode et beauté, plus de naturalité) a aidé grandement à ce changement d’habitude, ce changement de vie.

Alors quand mon amie s’est moquée de moi en me comparant à Gwyneth Paltrow après lui avoir raconté que maintenant, je faisais aussi mon propre houmous _ j’ai été surprise! Gwyneth Paltrow, la fille santé qui propose ses recettes de jus vert sur son site Goop entre deux vidéos de yoga ? Moi ?! Nooooo, ah bon ? Parce que manger des graines de Chia à tous les repas, remplacer les spaghettis par du Quinoa et le beurre demi-sel par l’huile de coco,  utiliser des noix de lavage, méditer tous les matins, avoir supprimé tous les aliments transformés et le gluten de son alimentation, et faire soi-même son déodorant… c’est être  une fille santé, pratiquement bio et un peu plus éco-responsable ça ?!

Wahou ! Mais c’est vrai que c’est moi ça 🙂 Adieu le profil Paris Hilton laissé derrière moi à Paris, bonjour la Gwyneth Paltrow qui s’est révélée en moi!

Oui mais, attend, moi j’aime manger un bon steak saignant de temps en temps, et savourer un bon verre de vin  en soirée, j’ai toujours un faible pour les cosmétiques et suis dingue de mon parfum Lancôme ! On s’est entendu finalement pour un profil intermédiaire : Gwyneth Pas’trop.

Me voilà donc, début 30aine, a vous révélé mes quelques recettes santé pour consommer mieux et entretenir votre beauté na-tu-relle-ment.

 

AU RAYON ENTRETIEN MÉNAGER

J’utilise des noix de lavage. Les noix proviennent d’un arbre à savon aux fleurs jaunes (du Sapindus Mukorossi) qui pousse au Cachemire sur les contreforts de l’Himalaya. La coquille de ses fruits est imprégnée de « saponine », savon naturel qui, au simple contact de l’eau, se dissout pour libérer un savon puissant, remplaçant ainsi les lessives et autres détergents industriels.

Les avantages ? Il y en a… plein !

  • Écologique : les noix de lavage sont naturelles, écologiques et ne nécessitent aucune transformation industrielle. Elles sont une alternative simple aux produits lessiviels chimiques.
  • Facile : convient pour tous lavages en machine (lave-linge, lave-vaisselle) et lavage manuel, tant pour le linge blanc, le linge couleur et les tissus délicats.
  • Respectueux : la saponine n’est pas agressive et respecte le linge commIMG_6701e les peaux les plus sensibles ou allergiques.
  • Pratique : les coquilles permettent de multiples applications : shampooing, détergent naturel, produit phytosanitaire, etc… Bon nombre d’exemples et de recettes sont décrits dans le mode d’emploi fourni avec le sac de noix de lavage.
  • Économique : la forte teneur des noix en saponine les rend utilisables plusieurs fois de suite pour une plus grande longévité de votre sac.

 

Pour blanchir mon linge j’ajoute quelque fois du bicarbonate de soude _ pratique également pour blanchir ses dents de temps en temps, à saupoudrer sur sa brosse à dent. T-shirt blanc et sourire ultra-bright _ la solution est dans la petite boite orange.

AU RAYON BEAUTÉ

  • LES TAMPONS DÉMAQUILLANTS RÉ-UTILISABLESIMG_6697

Parce qu’après 3 cotons, mon démaquillage n’était toujours pas totalement enlevé et que la poubelle se remplissait à vue d’œil quand le paquet de coton diminuait d’autant… j’ai eu envie de tester une alternative, découverte lors des Puces pop de Montréal le mois dernier. Et quand, en plus, c’est mignon, c’est fait main et ça encourage une petite entreprise locale, je dis OUI !

Les essayer, c’est les adopter!

  • LE DÉODORANT

Quand la température grimpe et qu’après un usage abusif du déodorant que je surconsomme pour palier à tout éventualité…au point d’avoir les dessous-de bras rouge et desséché à force de trop en mettre parce que bourrés de produits nocifs dont les fameux sels d’aluminiums, parabens. J’ai eu envie de tester cette recette trouvée sur Pinterest. Évidement, le test est facile à faire : si tu pues en rentrant après ta première journée d’essais, bye bye le déo maison. On ne discute pas sur l’hygiène corporelle. C’est un NO-GO.

Résultat ? Après avoir testé ce déo made by me durant plus d’une semaine, après une journée normal, ou après une séance de sport, et même sur l’Homme. Et bien chers lecteurs, après avoir été « senti » à diverses reprises, et ce par un nez expert capable de repérer la moindre petite crotte de chien planquée à deux rues… C’est un puissant et très affirmatif GO.

Les avantages ?

Un budget mini, une préparation en 15min, et des produits qui sommeillent dans les placards :

  • L’huile de coco : Antibactérienne et anti fongique. En effet ce sont les bactéries qui sont à l’origine des odeurs de transpirations et elles sont tuées par les divers acides  contenus dans l’huile de coco.
  • Le bicarbonate de soude : Antibactérien et anti inflammatoire. Absorbe et neutralise les odeurs de transpiration.
  • La fécule de maïs : Absorbe également la transpiration
  • La cire d’abeille : Permet de durcir et stabiliser la texture du déodorant.

La recette ici

 

  • L’HUILE DE COCO

Je ne saurai même pas par quoi commencer tellement elle fait tout ! L’huile de coco est d’une générosité sans faille ! Autant dans la cuisine, que dans le placard de la salle de bain, j’ai trouvé un petit format parfait pour l’installer dans ma routine beauté. Je l’utilise en masque sur la pointe de mes cheveux, en guise d’anti-rides pour le contour de l’œil, elle est super pour enlever les résidus de mascaras tenaces et est parfaite en baume sur les lèvres, enfin elle soulage les petites irritations.

Parfaite j’vous dit !

 

AU RAYON CUISINE

  • LES GRAINES DE CHIA

J’en mets partout ! C’est croquant dans une salade, doux dans mes glaces au lait de coco et délicieux en pouding mélangé avec de la mangue. Un rappel des bienfaits du Chia :

  • 3 X plus de FER que les épinards
  • 2 X plus de POTASSIUM que dans 1 banane
  • 5 X plus de CALCIUM que le lait
  • 2 X plus de PROTÉINE que les autres graines
  • 3 X plus d’anti-oxydant que dans les baies

 

Les bénéfices ? Multiples ! Ça booste l’énergie et renforce l’endurance, améliore le taux de sucre dans le sang et régule la digestion intestinale, enfin, permet un contrôle du poids.

Popsicle

  • MA RECETTE D’HOUMOUS

C’est à partir de là que j’ai réalisé, que oui, je faisais mes propres produits, et m’éloignait petit à petit de la société de consommation _ avec une simple recette d’Houmous!

Je ne peux pas faire l’impasse, en espérant que cette recette provoIMG_6562que le déclic chez vous:

  • 1 boite de pois chiche (je les achète sec et les fait tremper dans de l’eau durant 6 heures pour ensuite les cuire dans l’eau bouillante – une nouvelle moi j’vous dit!)
  • 2 poignées de feuilles d’épinard
  • 120 g de fêta
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • le jus d’un demi-citron

 

Après ce petit tour d’horizon de mes quelques habitudes de vie, je vous pose la question: entre bio et bimbo, que choisissez-vous? Laissez-moi vous souffler la réponse: ne choisissez pas, soyez les deux à la fois de manière responsable.

Mon projet cette semaine est d’aller au cinéma voir le film Demain de Cyril Dion et Mélanie Laurent. Il y a fort à parier que j’en ressorte avec plein de nouvelles idées pour aller plus loin encore dans ce mouvement qui me tient à cœur. On s’en reparle dans un prochain article?

 

Crédit photos Aniramarina

5 commentaires sur « Gwyneth Pas’trop »

  1. J’ai beaucoup aimé ton article ! Il est très complet, ça fait plaisir de voir des personnes qui ont les mêmes préoccupations en terme de respect de l’environnement et avoir un mode de vie plus sain ! 🙂

    J'aime

  2. J aime toujours autant te lire…moi aussi je me suis mise a faire pas mal de choses et encore plus après la lecture du livre « zéro déchets » . Continue ainsi, ton blog est au top!

    J'aime

Envie de t'exprimer?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s