Le livre des coïncidences

 

Nous vivons comme les acteurs d’une pièce auxquels on ne dévoilerait qu’une réplique à la fois, qui agiraient machinalement sans comprendre l’histoire dans sa totalité.

 

Dans la vie, il y a deux choses qui me fascinent: les licornes et les coïncidences. Je pense d’ailleurs que les deux viennent du même monde _ un univers parallèle fait de magie et de messages codés. J’y range également tout ce qui concerne les arc-en-ciel, paillettes, sirènes, vœux, serendipity, prismes, étincelles, feu de bingale ou heure miroir (10h10, on vous l’a déjà faite?)…

Mais revenons aux coïncidences. Le merveilleux Deepak Chopra nous dit tout sur ce phénomène étonnant et nous apprend même, à les apprivoiser. Ah… je vous sens intéressé!

Sans plus attendre, petit medley de passages inspirants…

>>> La SYNCHRONICITÉ _ qu’est ce que c’est?

La nature nous offre de fréquents exemples de synchronicité.  Observez la parfaite coordination d’un vol d’oiseau ou encore d’un banc de poisson et comparer là à l’effet de foule désordonné à  l’heure de pointe un jour de semaine à la station Châtelet les Halles (aka Berri UQAM pour mes lecteurs québecois). Les humains pensent avoir une longueur d’avance sur les animaux, il nous manque le plus important : la synchronicité.

Reprenons les oiseaux, lorsqu’ils changent de direction, ils exécutent les mêmes mouvements de manière synchronisée. Un seul vol peut comprendre des centaines d’individus et cependant chacun se déplace en harmonie avec tous les autres sans qu’il y ait de chef apparent. Ils changent de direction instantanément, tous les oiseaux modifiant leur vol exactement en même temps, et ils le font à la perfection. Ils s’élèvent, virevoltent et descendent en piqué comme s’ils étaient un unique organisme, comme si dans l’instant, ils obéissaient à quelque ordre muet. Aucun n’échange d’information n’est possible_ il n’y a pas assez de temps.

Pendant des années, les physiciens ont cherché à découvrir les propriétés qui guident les mouvements des oiseaux. Des ingénieurs ont étudié les mouvements des oiseaux afin de voir s’il y avait moyen de découvrir des principes que l’on puisse ensuite convertir en solutions aux problèmes d’embouteillage. S’il était possible, d’une façon ou d’une autre, de mettre en évidence le mécanisme sensoriel utilisé par les oiseaux et de le traduire en directives pour la conception des routes ou des automobiles, il n’y aurait peut-être plus jamais d’accidents de la circulation! Nous saurions à l’avance ce que chaque autre véhicule est sur le point de faire à chaque instant. À ce jour ils n’ont pas réussi.

La communication instantanée que nous observons habituellement dans les vols d’oiseaux et les bancs de poissons vient de la synchronicité. Des êtres qui sont totalement en harmonie avec leur environnement et avec chacun d’entre eux, dansant au rythme du Cosmos.

 

>>>  L’INTENTION: moment clé

S’évader de l’ordinaire c’est apprendre à penser et à rêver l’impossible.

Nous sommes si attachés à notre « je » localisé (=notre égo), individuel et personnel, que nous sommes aveugles à la splendeur de ce qui demeure derrière lui. Nous sommes dans l’ignorance. Afin de remarquer une chose, il faut en ignorer une autre.

C’est cette interconnexion, cette inséparabilité, qui  fait que la vie est non seulement possible, mais miraculeuse.. Alors que l’interprétation, la mémoire et l’habitude créent l’illusion de la familiarité ou de l’uniformité, l’illusion de notre continuité minute après minute, d’infinies possibilités existent au plus profond de nous, qui n’ont besoin que de l’intention pour devenir réalité.

L’intention ne peut être forcée, imposée ou contrainte. Pensez-y comme au fait d’attraper des bulles de savon dans l’air. C’est une tâche délicate qui ne peut être accomplie dans la précipitation ou la bousculade. Cela demande un lâcher prise, car plus on insiste et moins on y arrive.

L’intention a en elle les mécanismes de sa propre réalisation, tout comme une graine a en elle tout ce dont elle a besoin pour devenir arbre, fleur et fruit. Je n’ai rien besoin de faire à cette graine. Je dois seulement la mettre dans la terre et l’arroser. Ensuite, la graine créera tout par elle-même, sans aucune incitation de ma part. L’intention  est une graine dans la conscience ou dans l’esprit. Si vous y prêtez attention, elle possède en elle-même les moyens de sa propre réalisation. L’infini pouvoir d’organisation de l’intention orchestre d’innombrables détails simultanément.

L’intention fournit des occasions auxquelles il faut être vigilant. La chance, c’est la rencontre de l’opportunité et de la préparation. L’intention vous offrira certes des opportunités, mais il faudra agir lorsque celles-ci se manifesteront.

Les choses ne vont pas selon mes désirs. Je lâche l’idée que je me fais à propos de ce qu’elles devraient être. Ma conscience de ce qu’est « moi » et « mien » doit s’élargir.

Comment savoir laquelle de vos intentions a une chance d’être exaucée ? Vous découvrirez la réponse en étant attentif aux indices laissés par l’esprit non localisé (= intelligence collective). Remarquez les coïncidences dans votre vie, ce sont des messages.

 

>>> Le rôle des COÏNCIDENCES

Parler des coïncidences comme de messages codés en provenance de l’intelligence non localisée dépeint la vie comme un roman à énigmes. Soyez attentif, cherchez des indices, déchiffrez leur sens et, finalement, la vérité sera révélée. De bien des façons, c’est exactement ce qui se passe. Après tout, la vie est le mystère ultime.

Ce qui rend la vie mystérieuse, c’est que notre destinée semble dissimulée à nos yeux, c’est seulement à son terme que nous pouvons regarder en arrière et voir le chemin que nous avons suivi. Rétrospectivement, l’histoire de notre vie se révèle parfaitement logique. Nous pouvons facilement repérer le fil conducteur sur lequel se sont succédé les expériences de notre vie. Même aujourd’hui, où que vous en soyez dans votre vie, vous pouvez vous retourner et constater combien naturellement votre vie s’est déroulée, d’un évènement marquant au suivant, d’une fonction ou d’un poste à un autre, d’un ensemble de circonstances à un autre, entièrement différent. Remarquez à quel point tout aurait pu se passer sans effort si seulement aviez su où menait votre chemin. Lorsque l’on regarde en arrière, on peut se demander : Pourquoi donc me faisais-je tant de souci ? Pourquoi ai-je été si dur avec moi-même ?

Si nous pouvions vivre continuellement au niveau de l’âme, il ne nous serait pas nécessaire de prendre du recul pour apprécier les grandes vérités de la vie. Nous les connaitrions à l’avance. Nous prendrions part à la création de l’aventure de notre vie. Le chemin serait clairement tracé, et nous n’aurions pas besoin de panneaux indicateurs, d’indices et de coïncidences.

Cependant, la majorité d’entre nous ne vit pas au niveau spirituel, et il nous faut donc dépendre des coïncidences qui nous montrent la volonté de l’Univers. Nous avons tous vécu des coïncidences dans notre vie. Le mot lui-même décrit parfaitement son sens :  co veut dire « avec » et incidence, « évènement ». Le terme signifie des évènements ou des incidents qui se produisent avec d’autres incidents _ deux évènements, ou plus, survenant en même temps. Parce que l’expérience des coïncidences est universelle, la plupart des gens les considèrent comme allant de soi _ de petits instants étranges de la vie qui suscitent notre étonnement et que nous oublions vite.

Les coïncidences sont infiniment plus que des divertissements. Chaque coïncidence a du sens sans quoi elle ne se produirait pas. La seule chose c’est que parfois nous parvenons à ressentir sa signification, et que d’autre fois nous ne le pouvons pas.

Quel est le sens d’une coïncidence ? La partie de vous la plus profonde le sait déjà, mais cette conscience doit être amenée à la surface. Le sens ne provient pas de la coïncidence elle-même. Il vient de vous, la personne qui vit l’expérience. En fait sans votre participation, tout incident est par essence dépourvu de signification. Nous sommes ceux qui donnons du sens aux évènements, et c’est à travers l’intention que nous le faisons. Les coïncidences sont des messages du domaine spirituel qui nous guident dans nos manières d’agir afin que nos rêves, nos intentions se manifestent.Avoir une intention est facile, c’est aussi simple que de faire un souhait pour sa propre vie. Devenir davantage spirituel est difficile.

Coïncidences et chance n’ont rien à voir ensemble. D’après Louis Pasteur, « La chance favorise l’esprit qui est prêt ». Cela peut être converti en une équation simple : occasion + préparation = chance. Il est entièrement possible, à l’aide des leçons de la synchrodestinée, de créer un état d’esprit qui permette de voir qu’il y a dans la vie des moments propices, et que lorsqu’on les remarque et qu’on les saisit, tout change.

Bien souvent dans la vie, nous tombons dans des ornières, nous maintenons les mêmes routines et agissons de la même manière, jour après jour, de façon prévisible. Nous réglons notre esprit sur un déroulement déterminé de nos actions, et nous continuons tout simplement. Comment les miracles peuvent-ils se produire si nous sommes là à suivre la routine traversant la vie, inattentifs, étourdis et inconscients ?

Les coïncidences sont comme des signaux lumineux qui attirent notre attention vers quelque chose d’important dans notre vie, des aperçus de ce qui se passe au-delà des distractions quotidiennes. Nous pouvons choisir d’ignorer ces signaux et presser le pas, ou nous pouvons y prêter attention et réaliser le miracle qui nous attend.

 

>>> Trucs & astuces pour devenir incollable en coïncidences:

Apprendre à vivre avec les coïncidences consiste en partie à apprendre à devenir sensible à notre environnement. L’auteur nous donne quelques outils pour savoir déchiffrer les coïncidences :`

  • Lorsque survient une coïncidence, ne l’ignorez pas et demandez-vous : «  Quel est le message ? Quelle est le sens de tout cela ? ». Vous n’avez pas besoin de creuser pour trouver une réponse. Posez la question et les réponses émergeront. Elles pourront arriver comme un éclair de compréhension.
  • Tenir un journal des coïncidences de votre vie. Pour certaines personnes, il est plus facile d’écrire un journal quotidien et de souligner des mots, phrases ou des noms de choses redondantes. D’autres préfèrent tenir un journal spécialement réservé aux coïncidences. Ils commencent une nouvelle page pour chaque coïncidence importante puis notent tout ce qui peut s’y rattacher.
  • Pour ceux qui veulent fouiller la question, l’un des processus est la récapitulation. C’est une manière de se mettre en position d’observateur de sa propre vie et de ses rêves, de sorte que les connexions, thèmes, les images et les coïncidences deviennent plus évidents. Le soir, au moment d’aller vous coucher, imaginez que sur l’écran de votre conscience, vous observez tout ce qui s’est passé durant la journée. Visionnez cette journée comme un film. Regardez-vous vous lever le matin, vous brosser les dents, prendre votre petit-déjeuner, aller jusqu’à votre lieu de travail, diriger vos dossiers, revenir chez vous _ tous les événements de la journée jusqu’au moment de votre coucher. Il n’est pas nécessaire d’analyser ce que vous voyez, ni d’évaluer ou de juger. Simplement, regardez le film. Voyez-le en entier. Il se peut que vous remarquiez des choses qui ne vous avaient pas frappé sur le moment. Il est incroyable de voir le nombre de choses qui ressortent dans le film de votre journée et que vous n’aviez pas consciemment remarquées sur le moment.
  • Prenez 5 minutes chaque jour et restez simplement assis en silence. Pendant ce moment, amenez les questions suivantes à votre attention : « Qui suis-je ?, qu’est-ce que je veux dans ma vie ? Qu’est-ce que je veux dans ma vie aujourd’hui ? ». Puis détendez-vous et laisser le courant de votre conscience, votre voix intérieure plus tranquille, apporter des réponses à ces questions. Ensuite, après cinq minutes, écrivez-les. Faites cela tous les jours et vous aurez la surprise de voir comment les situations, les circonstances, les évènements et les gens s’orchestrent autour des réponses.

 

Pour certaines personnes, répondre à ces questions pour la première fois peut s’avérer difficile. Beaucoup d’entre nous n’ont pas l’habitude de penser en termes de besoins personnels, et s’ils le font ils ne s’attendent certainement pas à les satisfaire. Si vous n’avez pas défini vous-même le but de votre vie, que faites-vous alors ? Il serait utile que l’Univers nous fournisse un immense indice, ou une boussole géante, si vous préférez, qui nous montre la direction à prendre. En fait, la boussole est là. Pour la trouver, il vous faut seulement regarder en vous-même et découvrir le désir le plus pur de votre âme, son rêve pour votre vie.

 

Ça vous a plu? Pour celles et ceux qui veulent en savoir plus, le livre est ICI.

Et vous, c’était quoi votre plus belle coïncidence?

 

Envie de t'exprimer?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s