Comme un fil à la patte…

Lorsqu’un dompteur dompte un éléphanteau, il lui accroche une corde à la patte rattaché à un piquet dans le sol. Plus ou moins long, ce fil délimite sa zone de jeu. Durant les premiers jours, l’éléphanteau essaiera de se dégager de ce fil encombrant jusqu’à finalement s’épuiser et accepter ce lien.

L’éléphanteau vient de comprendre que s’échapper est impossible. Le dompteur retirera le fil et l’éléphant devenu adulte, fort de ses 5 tonnes ne cherchera jamais à s’enfuir…pensant avoir encore un fil à la patte.

Il en est ainsi nos croyances, le fil à notre patte.

Les croyances agissent comme des balises, comme des points de repères qui donnent du sens à ce que nous voyons, entendons et ressentons. Et nous les validons inconsciemment à travers notre discours et nos attitudes. Nous évaluons les expériences de la vie d’après nos croyances: une personne aura un bon ou un mauvais comportement, une choses sera bonne ou mauvaise. Celles-ci nous permettent d’attribuer une « vérité » à ce que nous vivons. Sans croyance, nous serions perdus et désorientés. Elles nous permettent de répondre à nos incertitudes qu’elles soient quotidiennes ou existentielles.

Lire la suite de « Comme un fil à la patte… »

L’avis des autres, en as-tu vraiment besoin?!

Dans la vie, les vraies décisions demandent de l’audace. Si vous voulez vivre de façon sincère, vous devez être prêt à prendre des risques au moment clé de l’existence. Ce qui s’accompagne toujours d’un sentiment de crainte, une sorte de peur existentielle puisque vous pénétrez dans un territoire inconnu, sans connaitre à l’avance les conséquences de vos choix. Mais vous avez conscience qu’il y en aura puisque si vous choisissez une autre direction, vous deviendrez alors quelqu’un d’autre.

Les autres, ceux qui encouragent nos actions, les critiquent, les jugent. Nous sommes tous l’autre de quelqu’un. Le plus difficile demeure de le comprendre, cet « autre ». Quelle est sa motivation derrière son commentaire, son aide ou ses conseils? Il veut parfois notre bien, mais il cherche souvent à se conforter dans ses choix, dans ses possibilités et dans sa façon de voir le monde.

Lire la suite de « L’avis des autres, en as-tu vraiment besoin?! »

10 choses que les personnes vraiment sûres d’elles font différemment

La vraie confiance en soi (par opposition à la confiance feinte que certains projettent pour dissimuler leurs complexes) est facile à reconnaître. Une chose est sûre: les gens vraiment sûrs d’eux prennent toujours l’avantage sur ceux qui doutent ou manquent de sérieux, car ils inspirent les autres et ils agissent!

La théorie d’Henry Ford selon laquelle l’état d’esprit exerce une puissante influence sur la capacité à réussir a été confirmée par les résultats d’une récente étude de l’université de Melbourne. Celle-ci a en montré que les personnes confiantes en elles gagnaient mieux leur vie et progressaient plus vite dans leur carrière que les autres.

De fait, les gens qui croient en eux ont un impact profond sur tous ceux qu’ils rencontrent. Pourtant, cette aptitude tient uniquement à l’influence considérable qu’ils exercent, intérieurement, sur eux-mêmes.

Nous ne les voyons que de l’extérieur. Ils innovent, n’hésitent pas à dire ce qu’ils pensent et se fixent des objectifs toujours plus ambitieux.

Pourtant, l’essentiel nous échappe.

Nous ne voyons pas les habitudes qu’ils ont acquises pour acquérir une telle confiance. Un patient labeur auquel ils s’adonnent en coulisse, chaque jour.

Si ce qui influence les gens varie avec le temps, les habitudes propres aux personnalités vraiment confiantes sont, elles, immuables. Ces habitudes qui servent de carburant à leur ambition, il ne tient qu’à vous de les reproduire et de vous les approprier. Les voici:

1. Ils parlent avec conviction. On entend rarement les personnes douées d’une véritable confiance en soi dire des choses comme: « Euh… », « Je ne sais pas » ou « Je crois que ». Au contraire, ils s’expriment avec aplomb parce qu’ils savent qu’il est difficile de se faire entendre si l’on est incapable de formuler ses idées avec assurance.

2. Ils s’efforcent de remporter de petites victoires. Les personnes confiantes aiment se mettre à l’épreuve et se mesurer aux autres, même si leurs efforts n’aboutissent qu’à de petites victoires. Celles-ci provoquent la création de nouveaux récepteurs d’androgènes dans les aires cérébrales liées à la récompense et à la motivation. La multiplication de ces protéines accroît l’influence de la testostérone dans leur organisme, ce qui augmente encore leur confiance et leur enthousiasme à l’idée de relever de nouveaux défis. Une série de petites victoires peut doper votre confiance pour plusieurs mois.

3. Ils font du sport. Une étude menée à l’Eastern Ontario Research Institute a montré que des personnes qui avaient fait du sport deux fois par semaine pendant dix semaines se sentaient plus compétentes socialement, intellectuellement et physiquement. Elles avaient aussi une meilleure image de leur corps et une plus grande estime d’elles-mêmes. En outre, ce gain de confiance ne s’expliquait pas par les transformations physiques qu’elles avaient provoquées: c’est l’afflux d’énergie positive lié à la sécrétion d’endorphine lors des exercices qui avait fait toute la différence.

4. Ils ne cherchent pas à attirer l’attention. Ceux qui font tout pour attirer l’attention font généralement mauvaise impression. Les personnes confiantes savent au contraire qu’être soi-même est bien plus efficace qu’essayer de se grandir aux yeux d’autrui. Les gens ne tardent pas à décoder votre attitude, et ils seront davantage séduits par une attitude positive que par la nature ou le nombre de vos relations. Ceux qui ont confiance en eux semblent toujours adopter l’attitude qui convient.

Ils sont aussi passés maîtres dans l’art de partager l’attention. Quand les regards se tournent vers eux après un succès, ils orientent les projecteurs vers tous ceux qui ont travaillé dur pour les aider à y parvenir. Parce qu’ils tirent en eux le sentiment de leur valeur, ils ne recherchent pas avec avidité les marques d’approbation ou les compliments.

5. Ils ne jugent pas les autres. Les personnes sûres d’elles ne portent pas de jugement négatif sur les autres parce qu’elles savent que chacun a quelque chose à apporter. Elles n’ont pas besoin d’enfoncer leurs semblables pour avoir une bonne opinion d’elles-mêmes. En vous comparant aux autres, vous vous fixez des limites. Les personnes sûres d’elles ne perdent pas du temps à évaluer les autres et à se demander avec inquiétude ce qu’elles valent comparés à tous ceux qu’ils croisent.

6. Ils fabriquent leur propre bonheur. Le bonheur est un ingrédient essentiel de la confiance en soi. En effet, pour croire en ce que vous faites, vous devez être content de ce que vous êtes. Les personnes qui débordent d’assurance tirent leur plaisir et leur satisfaction de leurs propres succès, et non de l’opinion que s’en font les autres.

7. Ils écoutent plus qu’ils ne parlent. Parce qu’ils n’ont pas l’impression de devoir prouver quoi que ce soit. Ils savent bien qu’écouter attentivement les gens leur offre bien plus de chances de se perfectionner et de grandir. Au lieu de ne voir dans les relations sociales que des occasions de se faire mousser, ils se concentrent sur les interactions car ils savent que cette manière d’aborder les gens est bien plus agréable et productive. Si vous vous sentez en difficulté sur ce point, vous avez tout intérêt à faire travailler votre intelligence émotionnelle.

8. Ils prennent des risques. Quand les personnes confiantes voient une occasion favorable, ils la saisissent. Au lieu de se demander ce qui pourrait mal tourner, ils se disent: « Qu’est-ce qui me retient? Pourquoi est-ce que je ne le ferais pas? » et ils foncent. La peur ne les arrête pas, parce qu’ils savent que qui ne tente rien n’a rien.

9. Ils ne craignent pas de se tromper. Les personnes sûres d’elles-mêmes n’ont pas peur d’avoir tort. Elles aiment exposer leurs opinions pour vérifier qu’elles résistent au jugement des autres. Si elles se trompent, c’est une occasion d’apprendre; si elles ont raison, les autres apprendront d’eux. Les gens confiants savent de quoi ils sont capables, et le fait de se tromper n’est pas pour eux un motif de vexation.

10. Ils sont contents pour les autres. Les personnes qui manquent de confiance en elles doutent sans cesse de leur valeur. C’est pourquoi elles s’efforcent de voler la vedette aux autres et de les critiquer. Les individus confiants, à l’inverse, savent ce qu’ils valent. Au lieu de se poser trop de questions, ils regardent vers l’extérieur, ce qui leur permet de voir ce que les autres apportent de formidable à la communauté. C’est donc tout naturellement qu’ils les félicitent pour leur contribution.

 

En résumé

Quand on veut se faire confiance, l’important est d’y travailler, plus que de réussir. Pour gagner en assurance, faites preuve de passion dans votre quête d’un avenir radieux.

 

Source: Huffington Post

Ego et âme: équilibre entre vision et ambition

J’ai l’incroyable de chance d’être entourée de personnes… connectées. Connectées à leurs envies, leur feelings, leur 6ieme sens, leur âme! Et quand mon amie Julie me prête un livre qu’elle a A-DO-RÉ, puis que c’est Annie qui à son tour me prête le livre qui l’a fait vibrer… Évidemment, à la lecture de ces deux manuscrits, j’ai adoré vibrer à mon tour. Tellement, que j’ai invité Julie à lire le livre d’Annie et que Annie ne lâche plus celui de Julie. Tellement que, lorsqu’elles se croisent dans les couloirs, elles ne peuvent s’empêcher de raconter à l’autre ce qu’elles ont vécu au fil des dernières pages… Et cette semaine, c’est Mélanie qui, rendu à la page 25, n’arrive déjà plus à s’en décrocher!

Lire la suite de « Ego et âme: équilibre entre vision et ambition »