Se plaindre c’est savoir que quelque chose de meilleure existe

Se plaindre c’est savoir que quelque chose de meilleure existe. C’est avoir un modèle idéal, un repère auquel on se réfère et auquel on compare notre situation actuelle. C’est savoir que cela pourrait être mieux, définitivement mieux MAIS nous refusons d’admettre qu’il nous revient de faire en sorte que cela arrive. Qu’il s’agisse de nos relations avec les autres, notre situation économique, ou encore notre vie en général ; on a tous un modèle en tête que l’on aimerait copier.

Si nous n’étions pas persuadé que quelque chose de meilleur existe – davantage d’argent, une maison plus spacieuse, un emploi plus gratifiant – nous ne nous plaindrions pas. Nous avons en tête l’image d’une situation idéale que nous préférons à notre réalité présente, mais nous ne voulons pas prendre les risques qu’il faut pour nous y rendre.

Remarquerez comme nos plaintes concernent uniquement ce sur quoi nous pensons avoir du pouvoir. Personne ne se plait jamais de la gravité terrestre par exemple! Parce que personne ne peut y faire grand-chose bien qu’elle soit la cause de nos chutes. Comme nous n’y pouvons rien, nous l’acceptons.

Par contre, nous nous plaignons de situation qui, de par leur nature même, pourraient être changées – mais que nous avons choisi de laisser telles qu’elles étaient. Nous pouvons trouver un meilleur emploi, rencontrer un partenaire plus aimant, gagner plus d’argent, vivre dans un plus jolie maison, habiter dans un meilleur quartier, ou consommer une nourriture plus saine.

Si nous reprenons un à un les éléments de notre liste précédente, nous pourrions…

…apprendre à préparer des aliments plus sains

…résister à la pression de nos pairs, et dire non

…démissionner et trouver un nouvel emploi

…prendre le temps de faire les choses à fond

…faire davantage confiance à nos intuitions

 

Si nous râlons sur des choses sur lesquelles nous sommes capables d’imaginer un mieux, alors pourquoi n’allons-nous pas au bout de notre pensée et n’agissons pas pour changer ce qui nous pose problème ?!

Ah…. Parce que cela nous demande non seulement du courage mais surtout de reconnaitre notre responsabilité dans la situation à l’origine de notre plainte. Parce que l’on pourrait échouer, être ridiculisé ou avoir tort, être désavoué par sa famille, ses collègues, ses amis… La transition peut amener son lot d’inconforts, de difficultés, de confusion. Alors pour éviter le risque de ces expériences ou émotions désagréables, nous optons pour le statu quo, nous ne faisons rien… et nous nous plaignions.

IMG_0833

Extrait de Comment Proust peut changer votre vie, de Alain de Boton

 

J’ai scoop pour vous : acceptons notre responsabilité et changeons !

Nous n’aurons aucun impact sur les événements qui arrivent dans notre vie si nous répétons toujours les mêmes comportements, alors inutile d’insister.

Par contre, nous pouvons concentrer toute notre énergie sur ce que nous pouvons changer dans notre vie, c’est aussi simple que d’accepter d’être responsable :

  • de la manière dont notre boss nous traite
  • de la mauvaise communication qu’il y a entre nous et notre voisinage
  • du poste que nous avons choisi d’occuper 5 jours par semaine
  • de l’emprunt que nous avons généré sur 30 ans pour l’achat de notre maison

 

Il est important d’apprendre à remplacer les plaintes par des demandes et des gestes concrets, afin de produire les effets désirés. C’est ce que toutes personnes qui ont du succès font chaque jour. Parce que ça marche. Si nous nous trouvez coincé dans une situation qui nous déplait, nous pouvons essayer de l’améliorer. Ou nous en aller. Le monde ne nous doit rien. C’est à nous de le créer tel que nous le souhaitons.

 

IMG_0836

 

Inspiré du best-seller Le succès selon Jack, Jack Canfield et du roman Comment Proust peut changer votre vie, de Alain de Boton

 

Envie de t'exprimer?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s