100%

« Il y a une différence entre l’intention et l’engagement. Lorsqu’une chose vous intéresse, mais sans plus, vous ne la ferez que si les circonstances s’y prêtent. Par contre, lorsque vous prenez un engagement, il n’y a pas d’excuses qui tiennent, seuls les résultats comptent. »

Ken Blanchard

 

Dans les vie, les lauriers de la victoire appartiennent aux gens qui s’engagent à cent pour cent, à ceux qui, pour atteindre leurs objectifs, sont prêts à faire « ce qu’il faut ». Ils donnent tout ce qu’ils ont : ils misent tout ce qu’ils possèdent pour atteindre la cible fixée, qu’il s’agisse de remporter une médaille d’or aux jeux olympiques, d’obtenir le prix du meilleur vendeur de l’année, de décrocher un A en microbiologie, ou d’acquérir la maison de leurs rêves.

LA RÈGLE DU « IL N’Y A PAS EXCEPTION »

Les gens qui réussissent adhèrent à la règle d’or de toute discipline personnelle : il n’y a pas d’exception. Lorsque vous vous engagez à cent pour cent, il n’y a pas de fausses excuses. C’est une décision irrévocable. La cause est entendue, le pacte est scellé. Il n’est plus nécessaire de batailler, d’y consacrer de l’énergie, tous les efforts que nous consacrons à la résolution de conflits internes nous privent de l’énergie qui est nécessaire pour produire des résultats concrets.

Si vous vous engagez à faire 30 minutes d’exercices quotidiennement peu importe ce qui arrive, vous devez le faire. Même si vous êtes en voyage d’affaires, si vous avez une entrevue à sept heures, si le temps est maussade, si vous avez peu dormi la veille, ou tout simplement, si vous n’en avez pas envie, vos faites vos exercices.

Cela devient ainsi une habitude, comme de se brosser les dents avant de se mettre au lit. Vous le faites, peu  importe les circonstances. Vous ne dérogez tout simplement jamais à ce rituel.

 

SEULEMENT LES SOIRS DE PLEINE LUNE

L’auteur nous raconte l’histoire de son ami Sid Simon, un conférencier et professeur à l’Université du Massachussets, qui attachait une très grande importance à sa santé. A soixante-dix sept ans, il faisait toujours de la bicyclette régulièrement, prenait des suppléments alimentaires, mangeait sainement et _ oh oui ! _ il s’accordait un grand bol de crème glacé une fois par mois, à la pleine lune.

Même le soir de son 67ième anniversaire, lorsque le traditionnel gâteau accompagné de sa crème glacée arriva, Sid n’y toucha pas. Même lorsque ses amis proches, qui le connaissaient bien, se sont déguisés en déesses de la Lune, portant un costume fait de carton et papier aluminium. Il n’y toucha pas. Il demeura inflexible. Il savait que s’il brisait son vœu cette fois-là, il serait d’autant plus facile pour lui de le rompre à nouveau une prochaine fois. Il lui serait plus facile de rationaliser, justifier ou expliquer un prochain écart. Sid savait qu’un engagement ne comportant aucune exception, est en fait, plus facile à tenir. Il n’était pas disposé à sacrifier des années de succès personnels pour faire plaisir à son entourage. Discipline, discipline.

 

PEU IMPORTE CE QUI ARRIVE

Peu importe que votre résolution consiste à lire une heure par jour, pratiquer le piano cinq fois par semaine, faire deux appels de sollicitation quotidiennement, apprendre une nouvelle langue, faire cinquante abdos-fessiers, courir dix kilomètres, consacrer soixante minutes à vos enfants _ engagez-vous à la tenir à cent pour cent. Vous atteindrez ainsi votre but à coup sûr.

 

L’ENGAGEMENT TOTAL : UNE DERNIÈRE RAISON

Cette volonté de tenir ses promesses à cent pour cent est importante dans plusieurs autres sphères de la vie, au travail, par exemple. Considérez ce qui se produirait si un engagement de l’ordre d’un dixième pour cent était acceptable dans les situations suivantes. Voyez quelles conséquences catastrophiques résulteraient d’un tel laxisme :

  • Une heure d’eau potable contaminée par mois ;
  • Deux atterrissages non sécuritaires par jour à l’aéroport
  • Seize mille colis postaux égarés à l’heure
  • Vingt mille ordonnances erronées par année
  • Cinq cents opérations chirurgicales comportant des erreurs  annuellement
  • Cinquante nouveau-nés échappés quotidiennement lors d’accouchements
  • Vingt-deux mille chèques à l’heure retirée de comptes erronés
  • Votre cœur oublierait de battre trente-deux mille fois chaque année

 

Vous voyez maintenant pourquoi cent pour cent est une cible importante. Imaginez les progrès que cela apporterait dans votre vie, et comme tout fonctionnerait mieux dans le monde, si vous vous engagiez à exceller à cent pour cent dans tout ce que vous faites.

 

 

Source: Le succès selon Jack, Jack Canfield

 

Envie de t'exprimer?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s