L’équation qui tue!

Quand les gens parlent de leur salaire, ils énoncent ce qu’il gagne sur une année. Ce qui sert alors d’élément de comparaison. Neil Pasricha nous propose une nouvelle lecture de ces chiffres, véritable curseur social.

D’abord il prend l’exemple de quelqu’un tout droit sorti de la prestigieuse université Harvard. Soit :

 

Équation

 

Mais une erreur s’est glissée dans cette équation. Personne ne travaille toutes les heures comprises dans une année. Pour être tout à fait juste, il convient de soustraire les vacances, week-end, nuits…

Pour évaluer votre salaire, il faut le ramener au taux horaire _ c’est bien ainsi que notre paye nous est distribué à la fin du mois. Tous les jobs paient à l’heure. Que vous travaillez 40h/semaine, 80h/semaine ou plus de 100h par semaine. Peu importe ce que vous gagnerez à la fin, le numérateur est votre salaire, et le dénominateur le temps que vous travaillez.

L’auteur pousse plus loin sa démonstration en prenant l’exemple des salaires de trois personnes: le premier sort de Harvard, le second est Manager de magasin et le troisième professeur d’école. Regardez ceci:

Tableau

 

En prenant leur salaire annuel, nous arrivons au total payé par heure de travail et Oh Surprise… nous arrivons au même chiffre !

Mais définitivement pas la même vie.

Qui est le plus heureux?

 

Le point à retenir n’est pas de réduire ses heures de travail pour augmenter son taux horaire, évidement ! Non, l’important est de regarder si vous passez le juste nombre d’heure nécessaire à votre travail et savez profiter du reste de votre temps pour le consacrer à ce qui vous passionne et vous fait du bien.

Rappelez-vous, nous avons tous 168 heures par semaine. Pas plus, pas moins. Même l’homme le plus riche du monde ne peut en acheter plus. Donc la question n’est pas de créer plus de temps, ni « d’en trouver ». J’ai un scoop, ça ne se trouve pas. Par contre, on peut le structurer, on peut l’organiser.

Ces 168 heures sont à diviser en trois, soit 56h réservées pour chacun des trois domaines qui occupent notre quotidien : dormir, travailler et le dernier, vous est totalement réservé pour… voir vos amis, jouer avec vos enfants, faire du sport, aller au restaurant, voir un film au cinéma, lire un livre, prendre un café… on l’appelle « temps libre ». Ça vous dit quelque chose ?!

 

equation 168h

 

Un dessin vos milles mots. Il n’y a pas grand chose à ajouter. Retenez votre taux horaire et sachez lire entre les lignes la prochaine fois que l’on vous parlera de salaire.

 

Source: The Happiness equation, Neil Pascricha. (Il est bien ce livre!)

 

Envie de t'exprimer?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s