Be YOU! Soyez VOUS

Ce n’est pas toujours confortable, au début, mais c’est toujours gagnant à la fin.

Marilyn Monroe disait:

« L’imperfection est beauté, la folie est génie et il vaut mieux être totalement ridicule que totalement ennuyeux. »

 

Appréciez vos tics, et vos habitudes, et vos passions, ainsi que vos peurs et vos folies. Votre relation avec vous-même est la plus importante des relations de votre vie.

Installez-vous dans votre réalité, votre bizarrerie, votre authenticité n’est pas chose facile, mais c’est la façon la plus satisfaisante d’être totalement heureux.

Le sens de votre moi profond qui s.est formé au cours des longues journées d’été de votre enfance, des conversations autour du feu au camping, lors de vos premiers jobs… pourraient ne plus jamais exister si vous les ignorez. Vous risquez d’oublier qui vous êtes vraiment, au plus profond de vous-même.

Comme le dit Gandhi, « Le bonheur c’est lorsque ce que vous pensez, ce que vous dites et ce vous faites sont en harmonie. » Lorsque tout est aligné.

Mais comment retrouver votre moi perdu ?

Neil Pascricha propose trois façons de se retrouver :

  1. Le test du samedi matin: que faites vous le samedi matin quand vous n’avez rien de prévu ?
  2. Le test du banc: comment vous sentez-vous quand vous vivez une nouvelle situation ?
  3. Le test des 5 personnes:qui sont les cinq personnes les plus proches de vous ?

 

  1. Le test du samedi matin

Le test du samedi matin aide à réveiller votre vraie passion et permet de vérifier si vous avez laissé une place suffisante à cette dernière dans votre vie aujourd’hui. Alors, sans plus tarder, permettez-moi de vous poser la question et prenez quelques secondes pour y répondre :

Que faites-vous le samedi matin lorsque vous n’avez rien de prévu ?

Allez-vous au sport ? Suivre un cours de yoga ? Courir dans le parc ? Lisez-vous la presse ? Jouez-vous de la guitare ? Donnez-vous un cours de guitare ? Allez-vous au marché acheter vos fruits et légumes pour essayer de nouvelles recettes ? Est-ce que vous savourez votre café en feuilletant votre magazine de déco préféré ? Votre Flow à la recherche d’inspiration ? Un roman ? Est-ce que vous dessinez ? Coloriez ? Retapez un vieux meuble ? Choisissez un tissu pour coudre un nouveau col ?…

Moi, le samedi matin, je « joue ». Mon café à la main, ma chaise bleue proche de la fenêtre dans le sillon du premier rayon de soleil qui traverse le salon, ma pile de livres commencé/annoté/gribouillé à mes pieds, mon carnet d’idées jamais loin et Pinterest en fond d’écran… je m’inspire pour mon prochain mon prochain article, je trouve l’idée pour confectionner mon prochain cadeau (de Noël, et oui même si on est le 6 Aout, l’inspiration est libre !), je réfléchis au thème de mon futur atelier…

Votre vrai MOI se trouve derrière toutes ces activités en apparence anodines. Ce sont elles qui vous rendent libre, heureux, fort, accompli dans votre vie quotidienne, jusque dans vos journées passées au travail.

rosey-grier-needlepoint-06302013

Creusez de ce côté-là, vous devriez y trouver quelques trésors enfouis… à la manière de Rosey Grier, cette masse qui fut l’un des meilleurs défenseurs du  football américain dans les années soixante. Sa vraie passion… le point de croix. Rosey Grier était tellement passionné qu’il a même publié un livre en 1973, livre toujours en vente actuellement.

Inspirant non ?

 

 

  1. Le test du banc

Ce test a été inspiré d’un ami de l’auteur à qui il avait demandé comment ce dernier avait choisi son université parmi toutes les universités prestigieuses pour lesquelles il avait été accepté (beau problème !). Cet ami lui a donné une réponse toute simple : pour choisir laquelle université serait la meilleure pour lui, il s’est déplacé dans chacune et s’est assis sur un banc durant quelques heures. Il n’a pas visité l’établissement, questionné les gens autour ou rencontré le directeur. Il s’est simplement contenté d’écouter les étudiants discutés entres eux, d’observer leur attitude, leurs allers et venues… Il s’est immergé dans le lieu pour en ressentir l’énergie tout autour de lui et sentir son propre ressenti. Parce que ces fragments de quotidien attrapés ici et là seraient le reflet de son quotidien à venirdans cette université.

Ce test se résume ainsi : plongez-vous dans un nouveau contexte durant quelques heures et observez autour de vous. Comment vous sentez-vous ? Comment sont les gens que vous croisez dans les couloirs ? Souriants ? Jeunes ? Sereins ? Agités ?

L’auteur nous donne ce conseil : lors d’un entretien d’embauche, demandez à faire un tour rapide de l’entreprise, même 5 minutes, pour vous permettre de ressentir l’ambiance, de croiser des employés, de voir les bureaux, les murs, les messages affichés aux panneaux… Vous serez renseigné sur ce que pourrait être vos journées dans cette entreprise. En un mot, immergez-vous.

 

  1. Le test des 5 personnes

Les 5 personnes avec qui vous mangez le midi, les 5 personnes de votre équipe, les 5 personnes avec qui vous échangez fréquemment à la machine à café _ sont votre quotidien, dont vous êtes la moyenne.

Un article étonnant du New York Times titrait : Vos amis vous font-ils grossir ? Le journaliste avait dévoilé des études prouvant que même votre poids était la moyenne des 5 personnes qui vous entouraient. Les études poussent même jusqu’au style et le pouvoir de séduction de ceux qui vous entourent, et donc par conséquent, de votre propre pouvoir de séduction…

Autrement dit, si nous sommes la moyenne des 5 personnes qui nous entourent quotidiennement, nous sommes la moyenne de leur intelligence, de leur sens de l’humour, de leur gentillesse, leur créativité, leur look, leur ambition, leur humeur…

Alors qu’est-ce que le test des 5 personnes peut vous apporter ?! Regardez qui sont les personnes qui vous entourent et dites-vous que vous êtes leur moyenne, que vous êtes au milieu d’eux.

Sont-ils heureux, épanouie, libre, en forme, drôle et intelligent ? Sont-ils au contraire frustrés, de mauvaises humeurs, négatifs, arrogants et pingres ?

La conclusion vous appartient.

 

Comme le dit le philosophe américain William James :

« Peut importe où vous êtes, ce sont vos amis qui font votre monde ».

 

Source: The Happiness equation, Neil Pascricha. (Il est vraiment vraiment bien ce livre!)

Envie de t'exprimer?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s