Mets des sous-vêtements propres au cas où…

⇒ Pourquoi la plupart des gens ne font-ils pas ce dont ils rêvent?

 

À la naissance, vous saviez très clairement ce que vous vouliez et vous refusiez que quelqu’un ou quelque chose vous empêche de l’obtenir. Quand vous aviez faim, vous pleuriez bruyamment jusqu’à ce que l’on vous nourrisse. Une fois que vous avez su marcher à quatre pattes, vous vous dirigiez sans aucune crainte vers la porte, un jouet ou un animal de compagnie, et personne n’allait vous en empêcher. Quand vous avez su parler, vous marteliez sans cesse vos désirs jusqu’à ce que vos parents cèdent ou fuient la maison. Dans l’ensemble, vous riiez de vous et ne vous preniez pas trop au sérieux. Que s’est-il donc passé entre l’enfance et l’âge adulte?

C’est simple, comme tous les enfants, vous avez été programmé à l’aide d’expressions comme celle-ci :

Sois raisonnable, tu es grand maintenant.

Tu devrais avoir honte.

Tu n’es pas tout seul.

Pour qui tu te prends?

Finis ton assiette.

Ne dis pas ça!

Si tout le monde sautait d’un pont, tu le ferais aussi?

Parce que!

Je vais t’apprendre ce que veut dire « non« !

Fais ce que je dis et pas ce que je fais.

L’argent ne tombe pas du ciel.

Ne fais pas cette grimace, un coup de vent et tu vas rester comme ça!

Je vais compter jusqu’à trois!

Mets des sous-vêtements propres au cas où tu aurais un accident.

Arrête de pleurer où je vais te donner une bonne raison de le faire.

Tu sais qu’il y a des enfants qui meurent de faim dans le monde?

 

Ne cherchez plus, la source de ce conditionnement est ici, dans ces phrases que nous avons tous entendus sans jamais les remettre en question. Quelle idée!

Résultat, quand ils atteignent la puberté, la plupart des individus se conforment aux exigences des autres. La spontanéité et les rêves qu’ils avaient dans leur enfance ont été supprimés ou complètement perdus. À la fin de leur adolescence, ils font ce que les adultes attendent d’eux et, qu’ils en aient ou non conscience, ils se retrouvent conditionnés à effectuer des choix tels qu’épouser la « bonne » personne et non celle qu’ils désirent, ils entrent à l’université conformément aux souhaits de leurs parents ou optent pour un emploi « sûr » au lieu de vivre une existence passionnante. Ils choisissent la sécurité, une voie sensée et nombre d’entre eux avancent dans la vie sur la pointe des pieds.

 

(La parenthèse)

Permettez-moi maintenant de faire un aparté sur cette histoire de sous-vêtement. D’où sort cette histoire? Quelle est la fille qui un jour, a eu un accident alors qu’elle avait des sous-vêtements sales? Qui la connait? L’a-t-on retrouvé? Comment s’est propagé cette info à l’époque où internet n’existait même pas! (Une chance pour elle, imaginez le calvaire!)

Et puis entre nous, n’est-ce pas pessimiste de mettre de beaux sous-vêtements uniquement dans le cas d’un possible accident ?! Ne devrions-nous pas au contraire, se faire conseiller de mettre de jolis sous-vêtements à l’occasion d’un rendez-vous _ entendons-nous bien sur ce point, cela n’implique pas [forcément] de montrer votre culotte à cette occasion, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit…

Bref, toujours est-il que chacune d’entre nous s’est faite dire un jour de mettre des sous-vêtements propres au cas où elle aurait un accident… le mystère reste entier.

 

Décider QUOI faire et non comment faire

La plupart des gens n’obtiennent pas ce qu’ils veulent dans la vie parce qu’ils se concentrent sur la façon d’y parvenir. Ils voient ce que les autres ont réussi et se disent: « Je ne saurais pas comment faire ça. » Et donc, ils ne font rien.

« Le secret pour avancer, c’est de commencer. »

Marc Twain

 

Le premier principe, et le plus important, pour atteindre n’importe quel objectif est de décider ce dont vous pourriez avoir envie. Ne vous torturez pas l’esprit sur la façon de procéder, c’est votre SAR (système d’activation réticulaire _ soit votre GPS intégré) qui s’en chargera. Il suffit de choisir votre destination, il vous amènera à bon port. Alors, rédigez votre liste.

 

Le principe spaghettis

Dans votre tête, vos pensées et idées sont comme une boule de spaghettis. Une pensée est inextricablement liée à bien d’autres. Il est donc difficile d’isoler une seule idée pour se concentrer dessus. Il est important que vous couchiez vos idées sur le papier, car le processus d’écriture cristallise chaque pensée de façon à l’isoler des autres. Ensuite, lorsque vous lisez votre liste écrite et pensez aux éléments qui la composent, certains ayant p vous sembler importants au début peuvent perdre de leur éclat, tandis que d’autres, jugés accessoires de prime abord, commenceront peut-être à vous paraître plus passionnants.

 

Maintenant que tout est dit, il ne me reste plus qu’à vous encouragez à la commencer, cette liste!

 

Source:

La réponse de Allan & Barbara Pease

 

2 commentaires sur « Mets des sous-vêtements propres au cas où… »

  1. Chez moi, la phrase de ma mère, c’était « Quand on demande on n’a pas ». Croyez-moi, ça laisse des traces ! Je n’en ai vraiment réalisé l’impact que lorsque ma mère l’a dite à ma fille qui demandait un macaron, je devais avoir presque 50 ans !

    J'aime

Envie de t'exprimer?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s