La vie est une drôle de nana!

Je vous partage une histoire… drôle et folle à la fois. C’est arrivé un matin comme un autre, en récupérant mon courrier dans le « pigeonnier » au bureau (non c’est pas ça qui est drôle), tout en discutant avec ma collègue sur nos envies de week-end. On avait chacune un exemplaire d’un magazine publicitaire mettant en avant de belles campagnes illustrées qui pourraient nous inspirer à faire affaire un jour, ou pas! Je le feuillète rapidement d’un œil, ma collègue également quand elle me dit d’aller page 28…

L’image redorée de Marina, l’article commençait comme ça…

 

Le contexte

Cinquante ans après le succès monstre de sa chanson Marina, le chanteur italo-flamand Rocco Granata verra sa vie racontée en film, un film dont le titre sera tout simplement Marina. Sauf que…

Dans les années 1960, la chanson connaît tellement de succès que de nombreux parents nomment leur fille Marina. Mais dans les années 1990, le prénom devient synonyme de bimbo, un terme assez péjoratif. Il est même ajouté dans le dictionnaire comme une insulte. [C’est le moment où je choisis de vous dire que je me nomme Marina, et que je suis née en 1983…]

dictionnaire

Comment faire la promotion d’un film dont le titre est aussi peu reluisant?

 

Le concept

Le plan est de redorer l’image du prénom Marina en éliminant toutes les connotations négatives qui y sont associées. On rassemble alors des Marina prêtes à lutter contre ces préjugés.

L’une d’entre elles, Marina Dingemans, lance un mouvement pour faire retirer le prénom du dictionnaire.

En plus de créer une page Facebook, elle collabore avec Rocco Granata et Stijn Conincx, un réalisateur, pour l’envoi d’une demande de soutien à chacune des 6 000 Marina du pays.

Au total, 30% des destinataires répondent à la missive et organisent à leur tour des entrevues et des activités médiatiques pour donner à l’initiative le plus de visibilité possible.

On remplit même une salle de cinéma de Marina pour un visionnement privé du film éponyme et un concert de Rocco Granata, ce qui donne lieu à une grande couverture médiatique.

 

Les résultats

Tous les journaux nationaux donnent aux Marina une chance de s’exprimer et joignent ainsi près de 700 000 lecteurs. Les Marina racontent leur histoire à la radio nationale aux heures de grande écoute : 1,1 M d’auditeurs sont au rendez-vous. Un débat de 15 minutes sur le prénom est organisé à la télévision nationale durant les heures de pointe. Près de 800 000 téléspectateurs regardent d’intelligentes et confiantes Marina défendre leur prénom. Enfin, plus de 500 000 personnes vont au cinéma pour voir le film, qui éclipse les superproductions d’Hollywood à l’affiche à ce moment-là.

 

…la vie est une drôle de nana, moi j’adore ça!

Signé Marina

 

Source: Inspiractions

 

 

 

Envie de t'exprimer?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s