À force de me planter, je vais finir par devenir une jolie fleur…

Je suis en compost. J’aime bien cette image. Du compost renaît une terre enrichie qui permet une plus belle récolte encore.

12.12.19 // Trouve l’EXTRA-ordinaire.

 

Ces premiers mots écrits en décembre dernier raisonnent aujourd’hui dans ma tête. Alors perdue, au milieu de l’hiver ; j’ai découvert en moi, un invincible été. Et tandis que Camus l’écrivait, je le vivais.

Je suis capable aujourd’hui de vous dire que les saisons font leur travail, que le temps aide à faire passer les douleurs les plus profondes et que le soleil revient, toujours. La douce chaleur de se retrouver, enfin, la tête tournée vers les rayons du soleil anime en moi une furieuse envie de vivre !

De cette fleur, chaque pétale aura été étudiée, choisie, colorée, pigmentée avant de se dévoiler au monde. Par une audace tranquille, la graine plantée s’est transformée, la lutte a eu lieu au cœur du bourgeon dissimulé, elle est enfin prête à se déployer.

Cette fleur, c’est un pissenlit. Pas la fleur la plus regardée, la plus adorée, mais celle qui, sous couvert de se faire traiter de mauvaise herbe, sait résister et exister de son plein gré. D’un jaune pétillant, elle devient boule de plumes et se propage sous le souffle des enfants.

 

Je suis pissenlit, Pis ! S’enliser pour mieux se retrouver, c’est tout moi !

J’inspire, et je respire.

Je vibre encore…

 

 

M.

 

 

 

Un commentaire sur « À force de me planter, je vais finir par devenir une jolie fleur… »

Envie de t'exprimer?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s