Le petit masochiste

Savez-vous comment vous faire du souci?

Bien sûr.

Mais le savez-vous vraiment?

Reformulons la question : savez-vous comment vous faire du souci d’une façon créative ? Savez-vous transformer les petites peurs et les inquiétudes banales de la vie quotidienne en véritables angoisses, sources de souffrance ? Non ?

Lire la suite de « Le petit masochiste »

On se fou du COMMENT!

On parle souvent de chemin tout tracé, de trouver sa voie. Dès qu’on apprend à marcher, on nous dit de rester droit, dans la bonne trajectoire. Le mot bonne étant assez vague pur englober plusieurs tracés et suffisamment rassurant pour penser qu’il s’agit sûrement de la direction à prendre.

Lire la suite de « On se fou du COMMENT! »

Mets des sous-vêtements propres au cas où…

⇒ Pourquoi la plupart des gens ne font-ils pas ce dont ils rêvent?

 

À la naissance, vous saviez très clairement ce que vous vouliez et vous refusiez que quelqu’un ou quelque chose vous empêche de l’obtenir. Quand vous aviez faim, vous pleuriez bruyamment jusqu’à ce que l’on vous nourrisse. Une fois que vous avez su marcher à quatre pattes, vous vous dirigiez sans aucune crainte vers la porte, un jouet ou un animal de compagnie, et personne n’allait vous en empêcher. Quand vous avez su parler, vous marteliez sans cesse vos désirs jusqu’à ce que vos parents cèdent ou fuient la maison. Dans l’ensemble, vous riiez de vous et ne vous preniez pas trop au sérieux. Que s’est-il donc passé entre l’enfance et l’âge adulte?

Lire la suite de « Mets des sous-vêtements propres au cas où… »

Exploitez votre instinct meurtrier, faites des crêpes!

Le concept

Faire des crêpes semble facile, les faire sauter est une toute autre affaire. Il faut commencer par secouer la poêle pour créer une dynamique qui permettra à la pâte de glisser de haut en bas pour couvrir tous les côtés. Une fois que vous avez créé cette dynamique, vous la faites sauter avec assez de force pour la retourner, puis vous la rattrapez avec la poêle.

 

Pas assez…

Si vous êtes timide et que vous avez peur de faire sauter la crêpe trop haut, invariablement, vous ne la ferez pas sauter assez haut pour qu’elle se retourne. En retombant, tout sera gâché.

 

Ou beaucoup trop!

D’un autre côté, quand vous faites preuve de trop de force, votre crêpe tombera probablement sur le réchaud, à côté de la poêle, ou peut-être même qu’elle se retrouvera collée au plafond (au moins de façon temporaire).

 

À la recherche de l’équation parfaite

Lorsque vous faites sauter une crêpe, vous devez d’abord marquer un temps d’arrêt pour pouvoir vous mettre dans un état d’esprit susceptible de vous apporter la force parfaite, le contrôle parfait et le courage parfait. Vous devez arriver à un équilibre entre votre timidité et votre trop-plein d’agressivité.

Observez attentivement votre état d’esprit pendant l’instant qui précède le moment où vous lancez la crêpe en l’air et que vous vous préparez à la recevoir. Lorsque vous arrivez à créer cet état d’esprit, essayez de trouver le moyen de le recréer sans pour autant avoir une poêle en main. Ce petit exercice vous aidera à trouver l’équilibre nécessaire pour cultiver votre instinct meurtrier.

 

En conclusion :

Apprendre à faire sauter une crêpe ne vous semble peut-être pas être une leçon très profonde. Pourtant, il existe une vérité derrière le processus qui transcende l’action. Il importe peu que vous exploitiez votre instinct meurtrier pour causer la perte d’un concurrent ou pour faire sauter une crêpe. Dans les deux cas, il est question d’exploiter un état de force parfaite, de contrôle parfait et de parfait détachement. Et ce sont les attributs dont vous avez besoin pour vous prémunir contre l’ennemi.

 

Source:

L’art de la guerre pour les femmes, Chin-Ning Chu

KEEP CALM

… est probablement la pire des choses à entendre lorsqu’on est stressé! Comment garder son calme quand nous sommes hyper-alertes, avec un cœur qui bat la chamade, et que nous nous mettons à transpirer avec un taux de cortisol qui monte en flèche!

Quand bien même, c’est avec les meilleures intentions du monde, c’est le plus mauvais conseil à donner dans ce cas de figure. Voyez-vous, l’anxiété est ce que les psychologues décrivent comme une émotion à haute excitation.

Lire la suite de « KEEP CALM »