La vie est une drôle de nana!

Je vous partage une histoire… drôle et folle à la fois. C’est arrivé un matin comme un autre, en récupérant mon courrier dans le « pigeonnier » au bureau (non c’est pas ça qui est drôle), tout en discutant avec ma collègue sur nos envies de week-end. On avait chacune un exemplaire d’un magazine publicitaire mettant en avant de belles campagnes illustrées qui pourraient nous inspirer à faire affaire un jour, ou pas! Je le feuillète rapidement d’un œil, ma collègue également quand elle me dit d’aller page 28…

L’image redorée de Marina, l’article commençait comme ça…

 

Lire la suite de « La vie est une drôle de nana! »

Laquelle de ces petites filles étiez-vous?

C’est parti d’une vidéo sur Facebook qui m’a fait rire. On y voit trois petites filles qui dansent, chacune dans un style très personnel. Celle qui déclenche un fou rire est celle du milieu qui semble danser comme si rien d’autre n’existait, dans une totale démesure ; la terre pourrait bien s’arrêter de tourner, elle n’aurait rien à regretter.

Au premier commentaire de mon amie Karine, tellement convaincue de s’être reconnue en elle, j’ai eu l’envie d’envoyer cette vidéo à toutes mes amies avec cette simple question:

Laquelle de ces petites filles étais-tu?

Lire la suite de « Laquelle de ces petites filles étiez-vous? »

Mon hiver hyggelig

 

Le mode de vie suédois, dit « Hygge » ne s’explique plus aujourd’hui tellement on en a parlé ces deux dernières années. Pour ceux qui seraient complètement passés à côté (comment est-ce possible…), cet article vous donnera l’essentiel pour comprendre ce qu’il en est.

En feuilletant le numéro hors-série de Géo acheté parce que le titre me plaisait : Hygge! VIVRE HEUREUX, Le modèle nordique _ j’ai eu plaisir à redécouvrir les traditions suédoises, plus encore par ce dimanche brumeux de notre hiver canadien. Alors je ne résiste pas à nouveau, et vous propose de redécouvrir comment faire de notre hiver, la plus suédoise des saisons.

 

Lire la suite de « Mon hiver hyggelig »

Les anges voyagent toujours incognito

La librairie parisienne Shakespeare and Company est magnifique. Petite et étroite, pleine d’escaliers qui grincent et de recoins où aimaient lire et écrire des auteurs tels qu’Allen Ginsberg ou Anaïs Nin. Aujourd’hui encore, il s’agit d’un lieu de ralliment pour les écrivains voyageurs, qui travaillent dans les boutique en journée et dorment entre les rayons la nuit. Les propriétaires les surnomment les tumbleweeds, comme ces boules d’herbes sèches poussée par le vent, dans le désert. La devise de la librairie? On la trouve au-dessus de la porte : « Be not inhospitable to strangers, lest they be angels in disguise » (ne soyons pas inhospitaliers envers les étrangers, de peur que ce soient des anges déguisés).

portrait paris4

Lire la suite de « Les anges voyagent toujours incognito »

Une soirée à la maison comme en 1998…

 

Il pleut dehors. Rentrez chez vous, fermez la porte et retirez vos chaussures. Une soirée tranquille vous attend. Un temps pour vous. Qu’avez-vous prévu ce soir? Comment allez-vous profiter de ce vendredi soir précieux entre l’agitation de la fin de semaine et récupérer vos heures de sommeil manquantes…

Lire la suite de « Une soirée à la maison comme en 1998… »