Les anges voyagent toujours incognito

La librairie parisienne Shakespeare and Company est magnifique. Petite et étroite, pleine d’escaliers qui grincent et de recoins où aimaient lire et écrire des auteurs tels qu’Allen Ginsberg ou Anaïs Nin. Aujourd’hui encore, il s’agit d’un lieu de ralliment pour les écrivains voyageurs, qui travaillent dans les boutique en journée et dorment entre les rayons la nuit. Les propriétaires les surnomment les tumbleweeds, comme ces boules d’herbes sèches poussée par le vent, dans le désert. La devise de la librairie? On la trouve au-dessus de la porte : « Be not inhospitable to strangers, lest they be angels in disguise » (ne soyons pas inhospitaliers envers les étrangers, de peur que ce soient des anges déguisés).

portrait paris4

Lire la suite de « Les anges voyagent toujours incognito »

On a droit qu’à une erreur dans la vie

La vie est semée d’embûches?

Tant mieux!

Même si nous tombons parfois de haut, nos échecs nous apportent beaucoup, alors, pourquoi ne pas s’arrêter et analyser nos revers?

 

Enfant, nos deux genoux écorchés, étaient souvent décorés de sparadrap. Nous tombions tout le temps en jouant dehors ou en courant sur le chemin de l’école. Trébucher faisait autant partie de nos vies que les feuilles qui tombent en automne. Ce n’est que plus tard que notre tendance aux faux pas est devenue gênante.

Lire la suite de « On a droit qu’à une erreur dans la vie »

Où est passé mon week-end?

 

Pour la plupart des employés d’aujourd’hui, la semaine de travail n’a ni débuts ni fin clairement définie. L’ère du numérique imaginée par la science-fiction nous a rattrapé, malgré l’absence de robots majordomes et de la semaine de travail de trois jours, prédite par l’économiste John Maynard Keynes en 1928. Travailler plus que nous le faisions il y a dix ans est devenu la norme pour la plupart des employés, et c’est tout juste si les machines conçues pour libérer notre temps nous en font gagner.

Et le week-end est devenu une extension de la semaine de travail, ce qui signifie, par définition, qu’il n’y a plus rien… d’un week-end.

 

Lire la suite de « Où est passé mon week-end? »