Une nouvelle campagne Disney encourage les adolescentes à être des princesses de la «vraie vie»

Go Girl!!!

L'INFLUENCEUSE

Avec le projet « Dream big, princess », Disney redonne sa définition du mots « Princesse » pour une campagne de récolte de fonds en faveur de la fondation Girl Up.

Photo : Kate Parker / Disney

Cendrillon, Blanche-Neige, Aurore… Toutes ces princesses qui dépendent souvent des hommes donnent t’elles une image positive pour les jeunes filles d’aujourd’hui ? D’ailleurs, une étude publiée par le Washington Post affirmait que les filles éduquées aux films de princesses étaient plus apte à suivre les stéréotypes de genre..

Le prince charmant est mort

En 2017, Disney s’est penché vers des héroïnes fortes et indépendantes. Ex : Nous avons eu Elsa dans La Reine des Neiges, Moana dans Vaiana ou encore Rebelle.

Une initiative qui a permis de déconstruire le mythe des filles « douces et fragiles », et l’idée selon laquelle elles ne peuvent pas vivre sans leur prince charmant. Pour remettre les pendules à l’heure, une nouvelle campagne…

View original post 269 mots de plus

J’ai coupé mon sapin de Noël

Cette fin de semaine, tout le monde avait rendez-vous… avec son sapin! Ma mère a fait son sapin avec les enfants, ma nièce a tout essayé pour avoir le droit de mettre de la neige artificielle sur les branches de l’arbre, mon amie Karine a passé son dimanche en pyjama à le décorer, puis le contempler… et ma collègue Laurence a passé « un merveilleux week-end à décorer son sapin! ». Bon, c’est officiel, le deuxième week-end de Décembre, et ben tu fais ton sapin. Voilà point!

Et vous savez-vous ce que j’ai fait moi… je suis allée à la ferme chercher mon sapin et c’est moi qui l’ai COUPÉ! Aaaah tadaaam!!!! img_8506

À la Ferme de Quinn, on passe un moment magique, féérique, on plonge dans la magie…de Noël. D’abord, on va faire un tour dans le grand chalet en bois pour rencontrer les exposants qui présentent leurs objets artisanaux, fait avec amour…  On redécouvre les légumes d’antan tout en se promenant avec son verre de cidre chaud à la main.

Une fois requinqué, en route pour la sapinière à bord de la charrette. La ballade jusqu’au champ est enchanteresse, on se sent retomber en enfance, on se dit que la vie de Charles Ingalls avait aussi du bon… malgré le froid, la faim, les aléas de la météo sur les récoltes… se dit la fille de la « ville » ultra-emmitouflée, son gobelet chaud à la main.

Lire la suite de « J’ai coupé mon sapin de Noël »

INTROSPECTION – défi 30 jours

J-30 avant…2017

C’est le moment de s’inspecter, de s’accepter, de se regarder, de s’aimer, de s’essayer, de se comprendre, et de le proclamer le ♥ léger!

Parce qu’ EXISTER, c’est insister !

C’est parti!

  1. Ma citation favorite
  2. 10 choses concernant mon enfance
  3. 3 choses ou situations qui me mettent inconfortable
  4. Quelque chose ou quelqu’un qui me manque
  5. 10 choses qui me font sourire facilement
  6. Mon dernier rêve ou cauchemars
  7. Suis-je capable de lâcher-prise sur la météo ?
  8. 3 défauts que je possède
  9. Je nomme 10 chansons que j’aime
  10. Une photo de moi que je préfère et pourquoi
  11. Quelque chose que j’aimerais me faire pardonner
  12. L’âge parfait pour mourir et pourquoi
  13. 3 livres qui m’ont marqué
  14. Ce qui ne s’enseigne pas à l’école et que j’aurai aimé apprendre
  15. Un livre dont j’aurais aimé être l’auteur
  16. Le pire métier selon moi et pourquoi
  17. De combien d’argent ai-je besoin pour réaliser mes principaux rêves ?
  18. Mon opinion concernant mes dépenses
  19. Une mauvaise habitude que j’ai
  20. Une gaffe que j’ai faite
  21. Ma plus grande peur
  22. Un mensonge pieux que j’ai raconté
  23. Quel artiste a toute mon admiration ?
  24. Un talent que j’ai
  25. Mes 3 plus grandes qualités
  26. 5 choses bizarres que j’aime
  27. Est-ce que je collectionne des objets ? Si non, qu’est-ce que je pense des collections d’objets ?
  28. Une épreuve que j’ai réussi à surmonter
  29. L’un des 5 sens que je préfère
  30. LE mot pour résumer mon année écoulée?

Prête pour la Nouvelle Année?

Dans un grand vent de fleurs

J’ai découvert une petite histoire qui m’a beaucoup plu et démontré combien la façon d’aborder les choses de la vie détermine la qualité de son bonheur.

C’est l’histoire d’un vieux couple de fermiers japonais retraités, mariés depuis plus 60 ans. Voilà quelques années, alors que leur envie de profiter de leur retraite pleinement et de voyager enfin s’offrait à eux; Yasuko a perdu la vue à la suite de grave problème de diabète. Tous leur projet de voyage tombèrent alors à l’eau et Yasuko tomba dans une sévère déprime.

Toshiyuki, son mari entrepris de remonter le moral de sa femme et de ne pas se laisser abattre. Si la vie ne pouvait leur offrir de voyager, il n’était pas question de se laisser mourir dans un coin sans réagir. Il entrepris de planter des fleurs tout autour de leur maison et fit ainsi redécouvrir à sa femme, le plaisir de sentir le doux parfum des fleurs chaque fois qu’elle le désirait.

L’œuvre de Toshiyuki ne laissa pas les voisins et habitants du village insensibles et il eu  l’autorisation d’étendre son jardin de fleurs aussi loin qu’il le souhaitait. D’autant que plus il y aurait de curieux pour venir admirer les fleurs, plus sa femme aurait de la compagnie.

Leur jardin peut même aujourd’hui être visité et attire chaque jour beaucoup d’attention.

Toshiyuki, a réussi à redonner le sourire à sa femme.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

©Youtube