La vie c’est MAINTENANT

On s’entend dire « Je le ferai le mois prochain » ou « l’année prochaine ». En fait, on remet notre vie au lendemain. Il est temps de réaliser qu’aujourd’hui est le futur que nous nous étions promis le mois dernier. C’est la vie. Et la vie, c’est en ce moment même. Alors, si c’est le futur que nous nous sommes promis, pourquoi ne pas prendre un moment pour en faire quelque chose, et en profiter?

Alors j’ai décidé d’oser dire oui à la vie et me suis donnée comme objectif d’accomplir 33 projets, 33 miracles d’ici mon prochain anniversaire (retour sur La liste ici). Aujourd’hui, c’est l’heure du bilan!

Voici ce que j’ai vécu au cours de cette 33ième édition:

Lire la suite de « La vie c’est MAINTENANT »

Les jolis sites

Quel que soit l’endroit où l’on vit, les jolies choses ne sont qu’à un clic de souris!

ROUGE CÉLADON

Sommaire Rouge Celadon

Poésie, inspiration vintage, exotisme… Depuis quinze ans, Rouge Céladon imagine des accessoires, de la papeterie, de la vaisselle ou de linge de maison aux  couleurs du Sud, en provenance de l’île de la Réunion. Un univers magique à découvrir sur leur site.

www.rougeceladon.com

 

Lire la suite de « Les jolis sites »

L’invitation

Il y a parfois de jolie texte qui, comme par hasard, se trouve sur votre chemin un jour sans prévenir. Un texte qui touche, qui vous parle et qui pourrait être écrit par cette version de vous bien cachée à l’intérieur, qui ne se montre pas aux autres. Et alors, on le reçoit comme un cadeau.

J’ai eu la chance lors de cette dernière fin de semaine, non seulement d’apprendre encore et encore dans le cadre de ma formation en PNL et d’entendre ce texte de Oriah Moutain Dreamer, auteure canadienne.

En ce début d’année, j’ai simplement envie de vous en faire profiter, le moment me semble parfait.

 

Je ne veux pas savoir ce que je vais faire dans la vie. 
Je veux seulement connaître mes désirs, savoir si j’ai assez d’audace pour imaginer la réalisation de mes rêves les plus chers.

Je ne veux pas savoir quel âge j’ai. 
Je veux savoir si j’oserai me rendre ridicule au nom de l’amour, d’un rêve ou de l’aventure de la vie.

Je ne veux pas savoir quelles planètes m’influencent. 
Je veux savoir si j’ai touché le centre de ma propre douleur, si les trahisons de la vie m’ont permis de m’ouvrir, ou si la peur de souffrir encore me fait me refermer sur moi-même.

Je veux savoir si je peux regarder la souffrance en face, la mienne ou la vôtre, sans essayer de la cacher, de l’atténuer ou de la nier.

Je veux savoir si je peux laisser la joie m’habiter, la mienne ou la vôtre, si je peux danser de bonheur et me laisser remplir d’extase jusqu’au bout des doigts et des orteils, sans faire appel à la prudence, au réalisme, sans appeler les limites de la condition humaine.

Je ne veux pas savoir si l’histoire que je raconte est vraie. 
Je veux savoir si je serai capable de décevoir une personne pour rester fidèle à moi-même; si je peux faire face à des accusations de trahison sans me trahir moi-même.

Je veux savoir si je peux être fidèle et ainsi digne de confiance.

Je veux savoir si je suis capable de saisir la beauté du quotidien, même quand tout n’est pas joli, et si je peux nourrir ma vie de sa présence.

Je veux savoir si je peux vivre malgré l’échec, le mien ou le vôtre, et tout de même me tenir sur le rivage du lac et crier aux reflets argentés de la pleine lune: «Oui!»

Je ne veux pas savoir où je vivrai, ni combien d’argent j’aurai. 
Je veux savoir si je peux me lever, après la nuit de la souffrance et de désespoir, malgré ma fatigue et ma douleur profonde, et faire ce qu’il faut pour nourrir les enfants.

Je ne veux pas savoir qui je connais, ni comment j’ai fait pour arriver ici. 
Je veux savoir si je resterai au centre du feu avec moi, sans reculer.

Je ne veux pas savoir ce que j’ai étudié, ni où, ni avec qui. 
Je veux savoir ce qui me nourrit de l’intérieur, quand tout le reste s’évanouit.

Je veux savoir si je peux être seule avec moi-même et si j’aime vraiment la personne qui me tient compagnie dans mes moments de solitude.

Oriah Moutain Dreamer

2017, la feuille de route

Comme à chaque début d’année, j’aime faire de nouveaux plans sur la comète, me dire que tout est à nouveau possible, que l’on peut recommencer, que tant pis si on s’est trompé, c’était l’année dernière autant dire une éternité!

Sans plus tarder, je vous livre ma feuille de route pour 2017…  En voiture Simone!

 

〈 LE MOT 〉 R E A L I S A T  I O N

C’est le mot clé de mon année, celui qui me sert de boost en cas de spleen en avril, qui me rappelle qu’on est déjà à mi-année début août et qui se fait pressant arrivée en octobre. Il donne le ton pour les 12 prochains mois, il est le métronome de mon année. Mon petit plaisir, une fois trouvé le mien, recueillir ceux de mon entourage. Pour 2017, ça donne ça:

IMPLICATION pour ma sœur, Feu pour Anna, Travail pour mon amie Karine, Sérénité pour Lætitia, et DOUCEUR pour Julie, il y a aussi OSER! pour ma chère Bérengère et Détermination pour belle-maman…

 

〈 LE MANTRA 〉  S’amuser d’un rien pour presque rien !

Cette année je suis partie en France retrouver ma famille pour les fêtes de fin d’année, avec un puzzle dans mes bagages. L’idée m’est venue comme ça, je ne me souviens pas en avoir jamais fait plus jeune mais l’idée m’a paru évidente. 650 petites pièces à assembler pour reconstituer une scène de Bal où une multitude de couples plus colorées les uns les autres, dansent joue contre joue. Peu importe l’image, le puzzle est le prétexte pour profiter d’un moment ensemble. Chacun y va de sa technique, un seul résultat possible mais au combien de manière d’y arriver : ma sœur procède par forme, mâle ou femelle ?15870788_10154948511027235_506947755_n Mon père préfère le fond et commence par regrouper les pièces par couleur. Quant à ma mère, force tranquille, elle trouve LA pièce tant recherchée sur laquelle tour à tour chacun s’est cassé le nez.

On s’est pris au jeu, tous ! Après le repas, entre deux sorties, aussitôt les enfants couchés, devant un film… et que dire de la mini frénésie à chacun des couples de danseurs « rapiécés ».

Alors c’est décidé, 2017 je continue… à m’amuser! J’ai donc déjà listé: prendre un cours de sirène, faire du yoga sur surf, résoudre un Rubik’s cube en moins d’une minute! Et sans regarder!

 

〈 LE LIVRE 〉  Comment Proust peut changer votre vie, de Alain de Botton

Je suis de celle qui crois qu’il n’y a pas de hasard! Et durant cette belle fin de semaine, en équilibre entre le déjà passé et le presque futur _ parmi l’immense bibliothèque du chalet réservé pour l’occasion, j’ai choisi ce livre, avec pour premier chapitre, ce jolie titre: Comment aimer la vie aujourd’hui.Confirmé dans mon choix après la lecture de ces premières lignes:

« Il existe peu de choses auxquelles les êtres humains s’acharnent davantage qu’au malheur. Si nos avions été mis sur la terre par un créateur malveillant dans le but exclusif de souffrir, nous aurions de bonnes raisons de nous féliciter de notre enthousiasme à entreprendre cette tâche. Les raisons d’être inconsolable abondent : la fragilité de notre corps, l’inconstance de l’amour, le manque de sincérité de la vie sociale, les compromis de l’amitié, l’effet anesthésiant de l’habitude. Face à des maux si persistants, nous pourrions tout naturellement nous attendre à ce qu’aucun événement ne soit attendu avec plus d’impatience que notre propre extinction. »

Un ton incisif, un air faussement moqueur et une bonne dose de dérision, et ce sommaire attirant:

  1. Comment aimer la vie aujourd’hui
  2. Comment lire pour soi-même
  3. Comment prendre son temps
  4. Comment réussir ses souffrances
  5. Comment exprimer ses émotions
  6. Comment être un véritable ami
  7. Comment ouvrir les yeux
  8. Comment être heureux en amour
  9. Comment laisser tomber un livre

 

Proust, je te nomme auteur de mon année, allons manger des madeleines et discuter.

 

Lire la suite de « 2017, la feuille de route »

HAPPY pills

Cherchez l’EXTRA dans l’ordinaire, c’est avant tout un état d’esprit. C’est prendre en charge SON bonheur. C’est savoir trouver les petites choses qui nous font sourire et nous font nous sentir incroyablement léger, d’un coup, comme par magie!

J’offre souvent à mes amis, à ma famille, à mes collègues, des HAPPY pills _ de petites gélules de bonheur que je personnalise:

IMG_3905

 

…avec quelques paillettes, de petits bonbons ou encore avec un message personnel, un souvenir partagé qui m’assure de retrouver le sourire rien que d’y penser….

 

Être HAPPY, ça vous dit?

IMG_3104

«Vous savez quel est le problème avec ce monde? Tout le monde veut résoudre ses problèmes comme par magie, mais tout le monde refuse de croire en la magie.»

Alice aux pays des merveilles, Lewis Carroll