S’inventer soi-même

Ce que je veux VRAIMENT… savoir ce que l’on veut faire et devenir qui l’on veut être, c’est assurément un objectif attirant. Mais comment y parvenir?

 

Quand vous sentez-vous le plus libre?

C’est la question que pose le philosophe hollandais Lammert Kamphuis lors de conférence sur le thème de la liberté. La majorité des gens répondent : « Quand je n’ai rien à faire », « En vacances quand je me repose dans un hamac », ou encore « Le soir sur mon canapé, quand j’ai terminé mon travail ». D’autres réponses évoquent plutôt un moment particulier et intense _ celui d’un heureux hasard ou d’un engagement, comme lorsqu’on est en plein travail ou sur scène, ou encore en train d’observer un animal dans la nature, concentré à ne pas faire de bruit. Selon le philosophe britannique Isaiah Berlin, il existe deux sortes de liberté.

  • La liberté négative, qui consiste principalement dans l’absence de certaines choses, comme ne pas avoir d’obligation et ne ressentir aucune pression.
  • La liberté positive, qui survient quand on a fait un choix et que l’on s’y consacre. La liberté positive est un développement personnel : on s’applique à faire quelque chose que l’on veut vraiment.

Lire la suite de « S’inventer soi-même »

La langue des oiseaux

 

La langue des oiseaux, appelée parfois la langue des anges était utilisée par les alchimistes pour encoder leurs messages. Sous l’apparence des mots se cache un sens secret si on les entend phonétiquement. Par exemple, l’enseigne des auberges de village Au lion d’or peut être comprise comme un symbole de force, mais aussi rappeler une évidence : Au lit, on dort. Mis à part les alchimistes, les psychanalystes ont mis à jour que le langage de l’inconscient parlait la langue des oiseaux. Et celui de l’intuition aussi… bird3

Lire la suite de « La langue des oiseaux »